18 novembre 2010 / 10:51 / il y a 7 ans

LEAD 1 Ahold - Le T3 déçoit, morosité du marché américain

* Bénéfice d'exploitation de E285 mlns au T3

* C.A de E6,7 mds, contre E6,69 mds attendu

* Le titre recule de plus de 3%

LONDRES, 18 novembre (Reuters) - Le groupe de distribution néerlandais Ahold AHLN.AS a publié jeudi une hausse, moins importante que prévu, de 7,5% de son bénéfice au troisième trimestre, les faibles performances aux Etats-Unis éclipsant des ventes soutenues aux Pays-Bas.

Le titre reculait de 3,19% à 9,59 euros vers 10h25 GMT et affichait l'une des plus mauvaises performances des valeurs vedettes en Europe.

Le groupe, propriétaire du leader sur le marché néerlandais Albert Heijn, réalise 60% de son chiffre d'affaires aux Etats-Unis.

Le troisième trimestre de son exercice, clos le 10 octobre, s'est soldé par un bénéfice d'exploitation de 285 millions d'euros, inférieur aux 317 millions qu'attendaient en moyenne les analystes interrogés par Reuters.

MARCHE AMERICAIN MOROSE

Les ventes aux Etats-Unis à nombre de magasins comparables ont progressé de 0,6%, hors carburant. Les analystes prévoyaient en moyenne une hausse de 1,2%.

Aux Pays-Bas, en revanche, elles affichaient une progression inattendue de 4,5%.

"Nous avons augmenté nos volumes et nos parts de marché aux Etats-Unis et aux Pays-Bas. Nous allons continuer à investir pour nos consommateurs tout en stabilisant nos ventes et nos marges", a déclaré le groupe.

Le chiffre d'affaires du groupe, présent dans 11 pays, avec 2.900 magasins, est en hausse de 4,6% à 6,7 milliards d'euros au troisième trimestre, conformément aux attentes.

La marge opérationnelle du groupe a en revanche reculé de 30 points de base à 4,7%, ce qui suggère que le groupe doit investir davantage pour rester compétitif.

"Même si certains persistent à dire que la récession est finie, ce n'est pas ce que nous observons", a commenté John Rishton, directeur général du groupe.

"Je ne dirais pas que ca empire, mais ca ne s'améliore certainement pas non plus (...) et je ne prévois pas que cela change dans un avenir proche, en tout cas certainement pas au quatrième trimestre."

Les analystes cherchent désormais à savoir ce que le groupe compte faire de ses deux milliards d'euros de liquidités à disposition. Certains évoquent l'hypothèse d'un rachat de magasins de ses concurrents américains, celle du lancement d'une offre sur le distributeur néerlandais Hema, ou encore l'amplification son programme de rachat de titres.

"Les opportunités vont se présenter et nous en tirerons profit", a assuré John Rishton.

L'action Ahold accuse un recul de 5% depuis le début de l"année alors que l'indice regroupant les valeurs de la distribution européennes .SXRP a gagné près de 12% sur la période.

Mark Potter, Catherine Monin pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below