November 17, 2010 / 9:11 AM / 7 years ago

LEAD 1 Roche sabre dans ses effectifs et ses coûts

4 MINUTES DE LECTURE

* Economies visées de CHF 2,4 mds

* Suppression de 4.800 postes sur deux ans

* Objectifs 2010 confirmés

par Pascal Schmuck

ZURICH, 17 novembre (Reuters) - Roche Holding SA ROG.VX a annoncé mercredi qu'il comptait générer des économies de coûts de l'ordre de 2,4 milliards de francs suisses (1,78 milliard d'euros)par an avec son programme "Operational Excellence" dont la mise en oeuvre s'étendra sur 2011 et 2012.

Près de 1,8 milliard de francs suisses sont attendus en 2011 et 2,4 milliards à partir de l'année suivante, a précisé dans un communiqué le géant pharmaceutique.

Les coûts de restructuration pour les années 2010 à 2012 s'élèveront à environ 2,7 milliards de francs, dont 1,5 milliard auront une incidence sur les liquidités.

Roche supprimera sur les deux prochaines années environ 4.800 emplois dans le monde, ce qui représente près de 6% de ses effectifs totaux qui comptent 82.000 personnes.

La Suisse sera affectée à hauteur de 770 postes, contre 1.300 dans le reste de l'Europe et 3.550 aux Etats-Unis. Seront principalement concernées la vente et la production dans la division Pharma.

En outre, Roche prévoit de transférer environ 800 places de travail vers d'autres sites du groupe et d'en externaliser 700 vers des entreprises tierces. Ce sont donc près de 6.300 postes qui sont concernés par le programme.

Le groupe explique que son initiative "a pour toile de fond la pression accrue sur les prix, en particulier aux Etats-Unis et en Europe, ainsi que les exigences croissantes concernant l'homologation et le pricing des nouveaux médicaments".

Le directeur général Severin Schwan a déclaré dans une interview à Reuters que l'impact de cette pression pour 2011 était estimé à un milliard de francs.

L'entreprise bâloise a par ailleurs confirmé ses prévisions pour l'exercice en cours, soit une progression des ventes corrigée des effets monétaires se situant dans le milieu de la plage à un chiffre pour le groupe et la division Pharma.

Quant à la division Diagnostics, sa croissance devrait être nettement supérieure à celle du marché. Roche vise en outre une progression à deux chiffres pour le bénéfice par titre rapporté aux activités de base à taux de change constants.

"Le montant des coupes dépasse nos attentes, qui tablaient sur 1,5 - 2 milliards", explique Martin Voegtli chez Kepler Capital Markets.

"Roche n'y est pas allé avec le dos de la cuillère, tant il était sous pression ces derniers temps", expliquent les analystes de la banque Wegelin dans leur fax du matin.

Roche avait publié un chiffre d'affaires en baisse à 36,13 milliards de francs pour ses neuf premiers mois 2010, décevant les attentes des marchés. (voir [ID:nLDE69C0HI])

Le bon de jouissance s'apprécie de 1,4% à 144,50 francs dans les premiers échanges pendant que l'indice européen de la branche .SXDP grimpe de 0,9%.

Pascal Schmuck, édition Robin Bleeker

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below