November 16, 2010 / 8:27 AM / 7 years ago

CORR Coface signe un retour à la croissance au 3e trimestre

3 MINUTES DE LECTURE

Au 5e paragraphe, bien lire 410 millions d'euros au lieu de 397 millions

* Croissance de 9,2% au T3

* Nouvelle baisse du ratio de sinistralité

PARIS, 16 novembre (Reuters) - La Coface a annoncé mardi une poursuite de l'amélioration de ses résulats au troisième trimestre, marqués par un retour à la croissance de son chiffre d'affaires.

L'assureur crédit filiale de Natixis (CNAT.PA) juge "positives" les perspectives pour la fin 2010, grâce à son "accélération commerciale, la réduction de la charge des sinistres et la maîtrise des frais généraux".

Il estime cependant que la conjoncture devrait se dégrader en 2011, avec un ralentissement de la croissance mondiale, ce qui devrait avoir un impact sur le niveau de la sinistralité l'an prochain.

L'assureur fait l'objet d'une réflexion stratégique depuis février au sein de BPCE, maison mère de Natixis, concernant son avenir au sein du groupe bancaire. Une mise en Bourse compte parmi les solutions envisagées.

Le groupe a vu son chiffre d'affaires progresser de 9,2% sur le trimestre à 410 millions d'euros (+7% en données constantes), grâce à la progression des primes d'assurance crédit liée à celle des facturations des entreprises assurées, dans un contexte de reprise de la croissance.

Portés par une baisse de la sinistralité, le ratio de sinistres reculant à 53%, contre 59% au deuxième trimestre et 63% au premier, les résultats ont poursuivi le redressement entamé au dernier trimestre 2009.

Le résultat opérationnel ressort à 33 millions d'euros, contre 31 millions au trimestre précédent. Sur neuf mois, il atteint 89 millions d'euros, contre une perte de 240 millions un an plus tôt.

Le résultat net des neuf mois atteint quant à lui 60 millions (contre une perte de 166 millions), dont 25 millions sur le seul troisième trimestre.

L'assureur crédit se fixe pour objectif un ratio de sinistres compris entre 45% et 50% dans les 12 mois qui viennent ainsi que des gains de productivité de trois points par an.

Les fonds propres, qui avaient été dopés par l'augmentation de capital de Natixis intervenue au premier trimestre, continuent de s'améliorer à 1.334 millions d'euros, contre 1.311 au 30 juin et 1.084 millions à la fin 2009.

Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below