MUFG rachète des actifs de RBS et relève ses objectifs annuels

lundi 15 novembre 2010 11h03
 

TOKYO, 15 novembre (Reuters) - Mitsubishi UFJ Financial Group (8306.T: Cotation) a annoncé lundi qu'elle rachèterait des actifs à Royal Bank of Scotland (RBS.L: Cotation) représentant 3,8 milliards de livres (4,5 milliards d'euros), développant sa présence à l'étranger car la demande de prêts reste faible au Japon.

La première banque du Japon par l'actif a également relevé d'un quart son objectif de bénéfice annuel en raison de sa performance sur le marché obligataire et d'une baisse des charges de crédit.

Ces éléments lui ont permis de quasiment tripler son bénéfice net au deuxième trimestre, à 190,4 milliards de yens contre 65,0 milliards un an auparavant.

MUFG anticipe à présent un bénéfice net de 500 milliards de yens (6,1 milliards de dollars) sur l'exercice 2010-2011 clos le 31 mars prochain contre 400 milliards précédemment prévus et un consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnant 469,8 milliards.

MUFG et ses concurrentes Mizuho Financial Group (8411.T: Cotation) et Sumitomo Mitsui Financial Group (8316.T: Cotation) ont vu leurs bénéfices croître fortement durant l'exercice en cours mais les opérations de prêt restent atones, les entreprises hésitant à investir en raison de perspectives incertaines.

MUFG est la banque japonaise qui cherche le plus à s'étendre à l'étranger. Elle a acquis 20% du capital de Morgan Stanley (MS.N: Cotation) au plus fort de la crise financière et a également racheté des actifs à deux autres banques américaines cette année.

L'action a clôturé en baisse de 0,3% en Bourse de Tokyo. Elle a perdu 14% environ depuis le début de l'année, alors que l'indice Nikkei .N225 n'a cédé que 7% dans le même temps.

(Taiga Uranaka et Chris Gallagher Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)