CONSENSUS Vivendi - La performance de SFR sera scrutée au T3

vendredi 12 novembre 2010 15h15
 

 PARIS, 12 novembre (Reuters) - Vivendi (VIV.PA: Cotation). 
 Prévisions de résultats du troisième trimestre 2010.
 Date et heure de publication : 15/11 après Bourse
 Conférence téléphonique : 15/11 à 18h00 heure de Paris
 
 Nombre d'analystes interrogés par la rédaction de Reuters:
11
 
 (en millions d'euro)
 
                   CA             EBITA        NET AJUSTÉ
 Moyenne             6.704           1.400        638
 Médiane             6.698           1.407        641
 Maximum             6.793           1.484        669
 Minimum             6.585           1.298        541
 -------------------------------------------------------------
 T3 2009 publié      6.347           1.346        645
 Variation (moyenne) +5,6%           +7,9%        -1,1%
 
 ACTIVITÉ : 
 Premier groupe européen des médias et de divertissement en
termes de capitalisation boursière.
 Vivendi détient 56% de SFR, deuxième opérateur télécoms
français (le britannique Vodafone (VOD.L: Cotation) possède le solde), 53%
de Maroc Telecom (IAM.PA: Cotation)(IAM.CS: Cotation), 80% de Canal+ France, 100% de
Universal Music Group (UMG, première maison de disque mondiale),
59% d'Activision Blizzard (ATVI.O: Cotation) (numéro un mondial des jeux
vidéo) et 100% de l'opérateur télécoms fixe brésilien GVT
GVTT3.SA dont le français a pris le contrôle en novembre 2009.
(voir [ID:nLD102260])
 Vivendi a annoncé fin septembre avoir cédé 7,66% de NBC
Universal à l'américain General Electric (GE.N: Cotation) pour deux
milliards de dollars (1,48 milliard d'euros) conformément à
l'accord conclu en décembre 2009 avec Comcast qui souhaite
prendre le contrôle de NBC Universal. [ID:nLDE68Q0AL]
 Les parts encore détenues par Vivendi dans NBC Universal,
12,34%, seront cédées à GE pour 3,8 milliards de dollars lors de
la clôture de la transaction GE - Comcast qui est attendue d'ici
la fin de l'année.
 
 NOTE :
 Activision Blizzard a publié la semaine dernière des
résultats supérieurs aux attentes pour le troisième trimestre,
soutenus par la sortie de nouveaux titres et par une compression
des coûts, et annoncé des prévisions jugées prudentes pour la
fin de l'année. [ID:nLDE6A4004]
  Maroc Telecom, premier opérateur télécoms marocain et
première capitalisation de la Bourse de Rabat, a annoncé cette
semaine une hausse de 5,8% de son chiffre d'affaires sur la
période janvier-septembre, grâce à une croissance soutenue
localement et chez ses quatre affiliés en Afrique.
[ID:nLDE6A70IF]
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ : 
 * A la fin du premier semestre, Vivendi a dit attendre une
croissance de résultat opérationnel ajusté (Ebita) et de son
résultat net en 2010.
 * Le groupe a également relevé ses prévisions pour SFR,
Activision Blizzard et GVT. 
 * Pour SFR, il a dit prévoir une hausse comprise entre 10%
et 15% pour le pôle fixe et internet tout en anticipant un
second semestre plus difficile en raison notamment de
l'importante offensive commerciale de son concurrent Orange
FTE.PA.
 * Pour Activision Blizzard, Vivendi a relevé de dix millions
d'euros, à plus de 630 millions, sa prévision d'Ebita ajusté en
normes IFRS. 
 * Pour GVT, des hausses de 34% du chiffre d'affaires et de
44% de l'Ebitda ajusté sont attendues contre +29% et +35%
précédemment.
 * Le groupe a par ailleurs indiqué qu'il comptait maintenir
son dividende à au moins 1,40 euro jusqu'en 2012.
 
 CE QUE LE MARCHE ATTEND :
 1- La performance de SFR sera particulièrement surveillée
face au succès rencontré par l'offensive commerciale de France
Télécom FTE.PA qui a enregistré au troisième trimestre un
rebond marqué de ses conquêtes de nouveaux abonnés dans le fixe
en France. [ID:nLDE69R02H]
 2- Un point sur ses prévisions financières pour 2010 qui
devraient être maintenues
 3- Des indications sur d'éventuelles discussions en vue du
rachat des minoritaires de SFR à Vodafone [ID:nLDE6561E3] ainsi
que sur les négociations avec Orange concernant une fusion de
ses chaînes cinéma avec TPS Star [ID:nLDE69L23H].
 (Gwénaelle Barzic, édité par Matthieu Protard)