Thales- "Progrès" dans les discussions sur l'A400M, pas de délai

mercredi 10 novembre 2010 18h25
 

PARIS, 10 novembre (Reuters) - Thales (TCFP.PA: Cotation) continue à négocier avec Airbus EAD.PA sur l'avion de transport militaire A400M et avec la Turquie sur les patrouilleurs Meltem, mais aucun accord n'est encore en vue dans les deux cas, a déclaré mercredi son directeur financier Patrick Durand.

Le spécialiste de l'électronique de défense, d'aéronautique et de sécurité discute avec la filiale d'EADS sur l'avionique de l'A400M, sur le financement duquel les pays clients ont conclu un accord vendredi. (Voir [ID:nLDE6A41PN])

Concernant l'avion de patrouille et de surveillance maritimes Meltem, Thales a conclu un accord de principe qui n'a pas encore été converti en contrat à part entière, a précisé Patrick Durand lors d'une conférence téléphonique à l'occasion de la publication du chiffre d'affaires trimestriel du groupe.

"Dans les deux cas, nous avons fait de bons progrès et les discussions se poursuivent", a-t-il dit aux analytes. "(Mais) dans les deux cas, rien n'est fixé et j'hésiterais à donner un délai".

"Pour Airbus, nous devons encore régler l'environnement financier, ce qui pourrait prendre du temps", a estimé Patrick Durand.

Thales fournit notamment à Airbus le système de gestion de vol (Flight Management System) de l'A400M, dans le cadre d'un contrat dont le montant est estimé à quelque 300 millions d'euros.

L'action Thales a clôturé en baisse de 0,82% à 29,125 euros mercredi, au lendemain de la confirmation de ses objectifs financiers pour 2010 ainsi que de sa prévision de baisse de ses prises des commandes, qui ont reculé de 15% en données organiques sur les neuf premiers mois de l'année. [ID:nLDE6A81DM]

(Cyril Altmeyer, édité par Gwénaelle Barzic)