CE/Fret - Bussereau "effaré" par l'amende infligée à Air France

mercredi 10 novembre 2010 13h51
 

PARIS, 10 novembre (Reuters) - Le secrétaire d'Etat chargé des Transports s'est déclaré mercredi "effaré" par l'amende de 340 millions d'euros infligée par la Commission européenne à Air France-KLM (AIRF.PA: Cotation) pour entente sur les prix du fret aérien. La CE a infligé mardi une amende de 799 millions d'euros à onze compagnies aériennes pour entente sur ces prix, une décision qui pourrait ouvrir la voie à des plaintes individuelles contre les compagnies. (voir ID:nLDE6A82IE])

"Nous sommes effarés par le montant de l'amende infligée par la Commission européenne à Air France-KLM. C'est une amende qui va remettre fortement en cause les résultats d'Air France-KLM et qu'Air France-KLM a bien raison de contester", a dit Dominique Bussereau, lors d'un point de presse consacré aux grands projets français de transport.

Air France-KLM (AIRF.PA: Cotation), qui écope de la plus lourde amende parmi les onze compagnies sanctionnées, a annoncé dès mardi soir son intention de déposer un recours auprès du tribunal de l'UE et a prévenu qu'il devrait inscrire une charge supplémentaire dans ses comptes semestriels.

(Clément Guillou et Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)