9 novembre 2010 / 12:02 / il y a 7 ans

LEAD 1 Barclays en hausse en Bourse, moins de créances douteuses

* Bénéfice imposable ajusté de £1,27 md au T3, soit +8,5%

* Le résultat de Barcalys Capital en baisse à £2,83 mds

* Recul de 30% des créances douteuses prévu pour 2010

* L'action monte en Bourse

LONDRES, 9 novembre (Reuters) - Barclays (BARC.L) progresse en Bourse mardi, la banque britannique ayant fait état d'une nette amélioration de ses créances douteuses et de son résultat au titre du troisième trimestre malgré une baisse de ses résultats dans la banque d'affaires.

A la mi-journée, l'action Barclays gagnait 2,96% à 294,05 pence dans un marché .FTSE en hausse de 0,83%.

Barclays, dont le directeur général John Varley va être remplacé par le patron de BarCap Bob Diamond fin mars, affiche un bénéfice imposable ajusté de 1,27 milliard de livres (1,47 milliard d'euros) pour la période juillet-septembre.

Les pertes sur créances douteuses sont en recul de 31% sur la période janvier-septembre à 4,3 milliards de livres. Barclays a indiqué que ses créances douteuses diminueraient de 15 à 20% cette année.

Le résultat de Barclays Capital est tombé à 2,83 milliards de livres au troisième trimestre, en baisse de 14% par rapport au trimestre précédent, l'activité sur les marchés financiers ayant baissé.

Les analystes anticipaient un résultat compris entre 2,8 et trois milliards de livres au regard des faibles résultats de ses concurrents.

"Le chiffre d'affaires de Barclays Capital est décevant, bien que conforme aux prévisions, mais les créances douteuses sont bien moins importantes que prévu. Quant au capitaux, (...) cela contredit nettement les rumeurs évoquant le besoin d'unE augmentation de capital", commente Ian Gordon, analyste chez BNP Exane Paribas.

Barclays estime également pouvoir atteindre un ratio core Tier 1 de 11,5% d'ici la fin 2013, contre 10% à la fin septembre.

Le groupe anticipe aussi une charge de 250 millions de livres pour une taxe annuelle appliquée aux actifs des banques à partir de 2012, a précisé Chris Lucas, le directeur financier du groupe, lors d'une conférence de presse.

Barclays, qui n'a pas eu besoin d'être renflouée par l'argent public, est apparue comme un des gagnants relatifs de la crise financière, mais les marchés s'inquiètent du ralentissement chez BarCap.

Steve Slater, Danielle Rouquié et Catherine Monin pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below