9 novembre 2010 / 07:56 / il y a 7 ans

LEAD 1 CGG Veritas - Perte nette au T3 avec l'Amérique du Nord

* Marché difficile en Amérique du Nord

* La réduction des coûts reste une priorité

* Sercel voit son CA et ses marges progresser

PARIS, 9 novembre (Reuters) - CGG Veritas (GEPH.PA) a publié mardi une perte nette au titre du troisième trimestre en raison notamment de conditions de marché particulièrement difficiles en Amérique du Nord.

Le spécialiste des services et équipements géophysiques pour l'industrie pétrolière a également souligné que sa rentabilité avait été pénalisée par une baisse du taux d'utilisation de ses navires dans un contexte de surcapacités marines.

"Pour le futur, nos efforts restent concentrés sur nos trois priorités stratégiques : la réduction des coûts, la performance opérationnelle et la différentiation technologique", a déclaré dans un communiqué Jean-Georges Malcor, directeur général de CGG Veritas, précisant que le groupe détaillerait les mesures associées à ces objectifs le 16 décembre.

Le groupe a enregistré au troisième trimestre une perte nette de 32,6 millions de dollars (24,6 millions d'euros) contre un bénéfice de 12,2 millions de dollars (8,4 millions d'euros) au troisième trimestre 2009 et un résultat opérationnel de 26,5 millions de dollars (21,2 millions d'euros) contre 57,7 millions de dollars un an plus tôt (40,7 millions d'euros).

Son chiffre d'affaires a atteint 656,3 millions de dollars (517,7 millions d'euros) contre 731,4 millions de dollars (512,2 millions d'euros) au troisième trimestre 2009 et son résultat brut d'exploitation (Ebitda) 157 millions de dollars (124 millions d'euros) contre 231 millions de dollars un an plus tôt (163 millions d'euros).

La baisse des résultats du groupe a été limitée par les bonnes performances de Sercel, sa filiale spécialisée dans la production de matériels géophysiques, dont les ventes et le taux de marge de 30% progressent sur un an, alors que l'activité "services" du groupe recule de 19% en dollars sur un an.

Le carnet de commandes de CGG Veritas s'établissait à 1,6 milliard de dollars au 1er octobre, en hausse séquentielle de 9%.

La dette nette du groupe s'élevait à 1.566 millions de dollars à fin septembre contre 1.371 millions un an plus tôt.

L'action CGG Veritas a clôturé lundi en hausse de 1,03% à 18.585 euros. Le titre a pris pratiquement 24,5% depuis le début de l'année, portant sa capitalisation boursière à 2,8 milliards d'euros.

Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below