November 5, 2010 / 11:46 AM / 7 years ago

LEAD 2 AIG perd plus de $2 mds au T3 avec ses cessions d'actifs

4 MINUTES DE LECTURE

* Perte de $2,4 milliards au T3, liée en partie à une cession

* Les pertes l'emportent sur la croissance de l'IARD

* Baisse de l'action en Bourse

* BreakingViews: AIG almost off the hook repaying U.S. bailout [ID:nN05290597]

par Ben Berkowitz

NEW YORK, 5 novembre (Reuters) - American International Group (AIG.N) a perdu plus de deux milliards de dollars (1,4 milliard d'euros) au troisième trimestre en raison de charges liées à la vente de sa filiale de crédit à la consommation qui ont éclipsé la croissance de sa principale activité.

Les résultats de l'assureur américain illustrent les difficultés auxquelles AIG est confronté alors que le groupe a besoin de lever des fonds pour rembourser les 100 milliards de dollars qu'il doit encore à l'Etat américain.

AIG estime que son plan de recapitalisation est en bonne voie et espère le finaliser au début de l'année prochaine. Il permettra de rembourser la Réserve fédérale de New York et laissera le Trésor américain avec un peu plus de 92% de la société.

Son directeur général, Robert Benmosche, soigné pour un cancer et qui pourrait être remplacé temporairement dans ses fonctions en cas de problème par le président du groupe Steve Miller, a dit vendredi dans un entretien à Reuters qu'AIG espérait lever 3,5 milliards de dollars à travers l'émission de dette et une augmentation de capital.

Une émission obligataire pourrait intervenir au quatrième trimestre et une augmentation de capital en mars 2011.

AIG a fait état d'une perte de 2,4 milliards de dollars au troisième trimestre, soit 17,62 dollars par action, contre un bénéfice de 455 millions (68 cents par titre) un an auparavant.

"Gain Substantiel"

AIG avait prévenu en août que la cession à Fortress Investment Group (FIG.N) d'une participation majoritaire dans American General Finance (AGF) déboucherait sur une perte avant impôt de 1,9 milliard de dollars.

Outre AGF, AIG a également comptabilisé une dépréciation de survaleur de 1,3 milliard de dollars durant le trimestre relative à la vente de ses filiales japonaises d'assurance vie AIG Star et AIG Edison à Prudential Financial (PRU.L) dans le cadre d'une transaction qui doit être finalisée en début d'année prochaine.

La perte accusée par AIG au troisième trimestre reste cependant inférieure à celle de la période avril-juin, qui avait atteint 2,7 milliards de dollars en raison d'une charge liée à la vente d'Alico à Metlife (MET.N).

AIG a toutefois dit s'attendre à réaliser au quatrième trimestre un "gain substantiel" sur cette vente conclue lundi dernier.

L'assureur a également publié une perte opérationnelle hors exceptionnels de 200 millions de dollars, soit 1,47 dollar par action, alors que le consensus d'analystes établi par Thomson Reuters I/B/E/S faisait ressortir un bénéfice par action compris entre 58 cents et 1,35 dollar.

Vers 15h00 GMT, le titre perdait 0,96%, après avoir gagné 49% depuis le début de l'année, contre des hausses respectives de 0,36% et 13,5% pour l'indice S&P du secteur de l'assurance .GSPINSC.

Wilfrid Exbrayat et Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below