HSBC se dit en avance par rapport à 2009, les analystes déçus

vendredi 5 novembre 2010 11h36
 

LONDRES, 5 novembre (Reuters) - HSBC (HSBA.L: Cotation) a annoncé un bénéfice depuis le début de l'année "bien supérieur" à 2009, et fait savoir que les pertes sur créances douteuses ont atteint leur plus bas niveau depuis la crise du crédit de 2007.

La majorité des nouvelles créances douteuses proviennent des Etats-Unis, où la banque avait réalisé l'acquisition d'une banque spécialisée dans les prêts hypothécaires, précise le groupe dans un point sur son activté.

Le titre cédait 1,83% vers 09h15 GMT en Bourse de Londres, sous-performant l'indice FTSE 100 .FTSE en recul de 0,19%.

"Ces performances ne sont pas très brillantes. Le chiffre d'affaires total du groupe est en baisse, la rentabilité en Europe n'est pas bonne, l'Amérique du Nord pèse sur le bilan et le groupe affiche toujours des pertes", commente un analyste qui souhaite garder l'anonymat.

Le chiffre d'affaires de la division banque d'investissement d'HSBC, Global Banking and Markets (GBM), a reculé au dernier trimestre par rapport à l'année précédente, mais reste élevé comparé aux standards habituels, souligne la banque, qui a déploré des facteurs saisonniers contraignants et un climat morose des marchés.

GBM a enregistré un bénéfice de 5,6 milliards de dollars (3,9 milliards d'euros) au premier semestre, ce qui représente sa deuxième meilleure performance semestrielle.

La banque a quasiment doublé son bénéfice avant impôts par rapport à l'année précédente, à 11,1 milliards de dollars sur les six premiers mois de l'année.

(Steve Slater, Paul Hoskins, Myles Neligan, Catherine Monin pour le service français, édité par Nicolas Delame)