5 novembre 2010 / 07:05 / dans 7 ans

LEAD 2 Scor-Résultat net en hausse au T3, porté par le pôle vie

* Résultat net de 111 mlns d‘euros au T3

* Ratio combiné de 94,9%

* Marge opérationnelle de 7,9% en assurance vie

* L‘action progresse de plus de 3%

(Actualisé avec réactions d‘analystes, cours de Bourse)

PARIS, 5 novembre (Reuters) - Scor (SCOR.PA) a publié vendredi des résultats trimestriels légèrement supérieurs aux attentes, grâce à l‘amélioration de sa rentabilité dans la réassurance vie et à une sinistralité relativement clémente dans le segment dommages.

Le cinquième réassureur mondial a vu son résultat net trimestriel atteindre 111 millions d‘euros, en progression de 18,2%, pour un chiffre d‘affaires en hausse de 8,2% à 1.762 millions.

“Ces résultats montrent que Scor est déjà pleinement mobilisé pour atteindre les objectifs fixés par son nouveau plan stratégique Strong Momentum (à trois ans)”, a déclaré son PDG Denis Kessler, dans un communiqué.

La progression du résultat a été portée notamment par l‘amélioration de la marge dans l‘activité de réassurance vie.

Des analystes ont estimé que ce point consitituait la principale bonne surprise de la publication trimestrielle de Scor.

Pour ce pôle, la marge opérationnelle est ressortie à 7,9% (contre 5,4% un an plus tôt), grâce à l‘amélioration de la rentabilité technique de ses produits et à la progression de ses revenus financiers.

Vers 10h15, l‘action progressait de 3,59%, à 18,34 euros. A ce niveau de cours, elle gagne 3,6% depuis janvier. C‘est une performance proche de celle de l‘indice sectoriel européen .SXIP, qui avance de 4,4% sur la période, et de celle des grands concurrents de Scor. Munich Re (MUVGn.DE), numéro un mondial de la réassurance, avance de 5,7% sur la période et Swiss Re RUKN.VX grimpe de 2%.

SINISTRALITE RELATIVEMENT CLEMENTE

Dans la réassurance dommage, le ratio combiné, qui mesure la rentabilité technique des souscriptions en rapportant les coûts des sinistres et des frais aux primes encaissées, s‘est amélioré par rapport au premier trimestre, ressortant à 94,9% après 97,3% un an auparavant.

En terme de coût des catastrophe naturelles intervenues au troisième trimestre, le groupe souligne qu‘une charge de 25 millions d‘euros a découlé du tremblement de terre en Nouvelle-Zélande et qu‘une autre, de 15 millions, résulte des inondations au Danemark.

Scor vise dans la réassurance dommage un ratio combiné inférieur à 100% hors événement exceptionnel en 2010. Le groupe a ajouté tabler sur une augmentation de ses primes brutes émises à taux de changes constants comprise entre 5% et 6%, à 3,6 milliards d‘euros, ce qui tient compte de l‘appréciation du dollar sur l‘année.

Dans le cadre de son plan stratégique à trois ans, présenté en septembre, le groupe vise globalement à accroître sa rentabilité et à obtenir une notation financière de niveau “AA”. (voir [ID:nLDE68703W])

Pascale Denis et Marie Mawad, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below