3 novembre 2010 / 20:49 / dans 7 ans

LEAD 2 GM - L'IPO ramènera la part de l'Etat à 43%

* GM placera 365 mlns d‘actions ordinaires à $26-$29

* Placera jusqu’à $3 mds d‘actions préférentielles

* L‘IPO ramènera la part de l‘Etat à 43,26%

* IPO de $15,65 mds si l‘option de surallocation est exercée

(Rajout de précisions sur la valorisation §6 à 10)

par Soyoung Kim et David Bailey

NEW YORK/DETROIT, 3 novembre (Reuters) - General Motors a finalisé mercredi les modalités d‘un placement de titres de près de 13 milliards de dollars afin de rembourser l‘Etat et d‘en faire un actionnaire minoritaire.

Le dépôt auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) du document de réintroduction en Bourse mis à jour est la dernière étape avant la promotion de l‘une sans doute des plus grosses IPO jamais conçues.

Les investisseurs devraient venir des quatre coins de la planète et parmi eux devraient se trouver des fonds souverains.

Le constructeur automobile compte vendre 365 millions d‘actions ordinaires à un prix de 26 à 29 dollars pièce, soit une IPO de plus de 10 milliards de dollas.

GM [GM.UL] pense également placer autour de trois milliards de dollars d‘actions préférentielles convertibles en actions ordinaires.

L‘IPO valoriserait GM à un peu plus de 41 milliards de dollars, suivant la moyenne de la fourchette de prix, ce qui veut dire presque à coup sûr que l‘Etat ne rentrerait pas dans ses frais. Il faut à GM une capitalisation de l‘ordre de 70 milliards de dollars si l‘Etat veut réaliser une opération blanche, sur la base des actions ordinaires détenues par le Trésor.

Une valorisation de 41 milliards de dollars implique par ailleurs pour GM une décote de l‘ordre de 16% sur son plus proche concurrent, Ford Motor (F.N), dont la capitalisation dépasse 48 milliards de dollars.

Pour Bernie McGinn (McGinn Investment Management), cette décote montre que Washington veut en finir avec son investissement dans le constructeur.

“Je pense que c‘est politique; Washington est derrière”, dit-il. “Ils veulent en finir voilà tout, quitte à subir une perte d‘une dizaine de milliards de dollars; c‘est une goutte d‘eau”.

Le flottant de GM sera de 1,5 milliard d‘actions ordinaires, après prise en compte d‘une division du titre par trois annoncée par le constructeur ce même mercredi. Il faudrait que l‘action se traite autour de 50 dollars pour atteindre le point d’équilibre de 70 milliards de dollars.

GM PENSE ETRE BENEFICIAIRE SUR L‘ANNUEL

Cette introduction en Bourse, la plus importante réalisée aux USA, si tout se passe bien, depuis celle de 19,7 milliards de dollars de Visa (V.N) en 2008, verrait la participation de l‘Etat, actionnaire de GM à l‘issue d‘un plan de renflouement public, passer de 61% actuellement à un peu plus de 43%.

Enfin, le syndicat de placement pourrait vendre 54,75 millions d‘actions ordinaires et neuf millions d‘actions préférentielles de plus si la demande le justifie, ce qui porterait le montant total de l‘IPO à 15,65 milliards de dollars.

Le Trésor, qui détient 60,83% du capital de GM après lui avoir apporté 50 milliards de dollars d‘argent frais, ramènera sa participation à 43,26%, option de surallocation non prise en compte.

GM devrait revenir en Bourse de New York sous le même symbole “GM”.

La mise à prix de l‘IPO devrait intervenir le 17 novembre et les transactions débuter à Wall Street et en Bourse de Toronto le jour suivant, ont dit des sources.

Le Canada et l‘Ontario pensent ramener leur participation combinée de 11,67% à 9,64%, tandis que le trust VEBA du syndicat United Auto Workers réduirait la sienne à 15,33%. Elle est actuellment de 19,93%.

GM a par ailleurs annoncé ce mercredi qu‘il comptait publier pour le troisième trimestre un bénéfice net de 1,9 à 2,1 milliards de dollars et ajouté qu‘il serait bénéficiaire sur l‘ensemble de l‘exercice annuel.

GM anticipe par ailleurs un bénéfice d‘exploitation de 2,2 à 2,4 milliards de dollars au troisième trimestre, ainsi qu‘un chiffre d‘affaires de l‘ordre de 34 milliards de dollars.

Il compte publier ses comptes dans une semaine.

Avec Clare Baldwin et Jonathan Stempel, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below