Biogen détaille son plan de restructuration, prévisions ajustées

mercredi 3 novembre 2010 18h49
 

BOSTON, 3 novembre (Reuters) - Biogen (BIIB.O: Cotation) prévoit de supprimer 650 emplois, soit 13% de ses effectifs, de consolider ses sites dédiés à la recherche et de mettre fin à certains programmes de recherche, afin de réduire ses coûts et concentrer ses efforts sur le coeur d'activité du groupe, les médicaments contre les troubles neurologiques.

Ce plan de restructuration annoncé mercredi intervient quatre mois après la démission de Jim Mullen, remplacé à la tête du groupe par George Scangos.

En vertu de ce plan, Biogen cessera de développer des traitements cardio-vasculaires et cèdera ses activités dans l'oncologie. Le groupe continuera en revanche à développer des médicaments traitant l'hémophilie et n'exclut pas d'acquérir plus tard des traitements contre le cancer.

Avec ce plan, le groupe devrait réaliser 300 millions de dollars d'économies annuelles, estime Biogen.

"Nous étions présents dans trop de secteurs thérapeutiques et nous n'avons pas maximisé nos opportunités", a déclaré George Scangos. "Nous allons désormais concentrer nos efforts sur quelques segments où nous pouvons figurer parmi les meilleurs, et cela commence avec la neurologie."

Le titre évoluait à l'équilibre vers 17h15 GMT, maintenant ses gains enregistrés après l'annonce de ce plan de restructuration le mois dernier.

Le groupe a également ajusté se sprévisions pour 2010. Il prévoit un bénéfice, hors éléments exceptionnel, qui pourrait atteindre 4,85 dollar par titre, contre une prévision à plus de 4,71 dollar par titre en juillet.

Biogen anticipe également un bénéfice net d'environ 3,65 dollars par action, inférieur à ses prévisions précédentes à 3,82 dollars par action, car il prend en compte, entre autres, les coûts de restructuration.

La croissance de son chiffre d'affaires devrait évoluer autour des 5%, comme prévu initialement.

(Toni Clark, Franklin Paul, Catherine Monin pour le service français, édité par Nicolas Delame)