DSM - Résultats décevants, pénalisés par des marges plus faibles

mardi 2 novembre 2010 10h38
 

AMSTERDAM, 2 novembre (Reuters) - Le groupe chimique néerlandais DSM (DSMN.AS: Cotation) a publié mardi un bénéfice d'exploitation pour le troisième trimestre dans le bas de la fourchette d'estimations, la hausse des cours des matières premières ayant affecté les marges. Le directeur financier du groupe Rolf-Dieter Schwalb a fait savoir que le groupe avait voulu répercuter cette hausse des cours sur les prix mais a souligné qu'il n'était pas toujours aisé de renégocier les contrats.

DSM, qui avait précédemment publié des résultats meilleurs que prévu, a fait état d'un bénéfice avant intérêts et impôt (Ebit) de 185 millions d'euros, soit inférieur aux estimations des analystes interrogés par Reuters qui tablaient sur 204 millions d'euros. L'Ebit est en outre à peine supérieur à l'estimation la plus basse qui est de 184 millions d'euros

Au trimestre de l'exercice précédent, le groupe avait dégagé un Ebit de 144 millions d'euros

Mark van der Geest, analyste chez ABN Amro, juge ces résultats "décevants", soulignant notamment des chiffres inférieurs aux attentes dans le segment nutrition du groupe, qui a enregistré un Ebit de 137 millions d'euros, conformément aux estimations mais inférieur à ses prévisions.

Le titre cédait 3,95% à 36,98 euros vers 08h25 GMT, sous-performant l'indice du secteur en recul de 0,18%.

DSM, le leader mondial des vitamines, prévoit que 2010 sera "une année solide", même si le groupe craint toujours les incertitudes macroéconomiques à moyen terme.

Le chiffre d'affaires de DSM a progressé de 19% à 2,15 milliards d'euros alors que les prévisions moyennes s'établissaient à 2,14 milliards d'euros.

(Aaron Gray-Block, Bate Felix, Catherine Monin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)