2 novembre 2010 / 08:33 / dans 7 ans

LEAD 1 BP réévalue le coût de la marée noire, le bénéfice plonge

* La facture de la marée noire réévaluée à une quarantaine de milliards de dollars

* Bénéfice en recul de 63% au T3

* L‘action monte

LONDRES, 2 novembre (Reuters) - BP (BP.L) a relevé mardi de 7,7 milliards de dollars son estimation du coût probable de la marée noire dans le golfe du Mexique, pour la porter à 39,9 milliards (28,6 milliards d‘euros).

Cette nouvelle évaluation a eu pour effet de réduire sensiblement le bénéfice trimestriel du groupe pétrolier, en dépit d‘une hausse des prix du pétrole et du gaz.

BP a fait état pour le troisième trimestre d‘un bénéfice au coût de remplacement, qui fait abstraction des plus-values ou moins-values latentes liées à la valorisation des stocks, de 1,8 milliard de dollars, en chute de 63% par rapport aux presque cinq milliards de dollars de l‘an passé.

Hors exceptionnels, y compris l‘ardoise de la marée noire, le bénéfice a augmenté de 18% à 5,53 milliards de dollars, ce qui dépasse largement le consensus Reuters qui donnait 4,60 milliards.

Le concurrent Royal Dutch Shell (RDSa.L) a annoncé lui une hausse de 88% de son bénéfice net trimestriel, tandis que l‘américain Exxon Mobil (XOM.N), premier groupe pétrolier occidental par la capitalisation, a fait état d‘une progression de son bénéfice net de 55%.

La facture définitive de la marée noire pourrait être largement supérieure, ou inférieure, aux 40 milliards de dollars que BP a inscrits en provision.

Anadarko Petroleum (APC.N) et le japonais Mitsui (8031.T) détiennent 35% du puits en cause et ils sont obligés par contrat de partager les coûts de nettoyage et d‘indemnisation. Ils affirment toutefois que cette obligation contractuelle est nulle et non avenue dans la mesure où BP a fait preuve d‘une négligence grossière.

La maison de négoce japonaise a fait savoir mardi que BP lui avait transmis une nouvelle facture de 1,9 milliard de dollars, alors que le pétrolier réclamait 480 millions de dollars en août. Sa filiale Mitsui Oil Exploration détient une participation de 10% dans le puits.

Les règles comptables obligent BP à ne pas comptabiliser les paiements qui ne sont pas certains. Si sa négligence est reconnue, il devra assumer en totalité les coûts de la marée noire, soit une quarantaine de milliards de dollars, sans compter des amendes fédérales de l‘ordre de 17 milliards.

Le groupe pétrolier britannique pense sinon que la production et les marges du quatrième trimestre refléteront des tendances saisonnières normales.

Il ajoute que le plan d‘investissement de 2011 est actuellement à l’étude mais qu‘il devrait dépasser les 18 milliards de dollars précédemment anticipés.

L‘action gagne 1,6% à 430,75 pence en début de matinée.

Tom Bergin, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below