Gén. de santé - La réforme de la taxe pro dope le Roc sur 9 mois

jeudi 28 octobre 2010 19h02
 

PARIS, 28 octobre (Reuters) - Générale de santé (GDSF.PA: Cotation) a publié jeudi un résultat opérationnel courant en hausse sur les neufs premiers mois de l'année grâce notamment à la réforme de la taxe professionnelle, et ce malgré un chiffre d'affaires en repli, affecté par des cessions.

Le résultat opérationnel courant ressort à 80,6 millions d'euros, soit une hausse de 5,2% par rapport à la même période de 2009, les quelque 16 millions d'euros issus de la réforme de la taxe professionnelle venant compenser le manque à gagner de 13 millions d'euros provenant des effets de périmètres.

Le chiffre d'affaires du groupe de cliniques affiche une recul de 5,4%, à 1.428,7 millions d'euros, principalement en raison des cessions réalisées en décembre 2009 et en février 2010 dans le cadre du recentrage de ses activités.

Le résultat net fait plus que tripler sur les neufs premiers mois de l'année, pour s'établir à 44,9 millions, du fait de la plus-value liée à la cession du pôle biologie en France du groupe. Sans cette cession, il s'élèverait à 14,8 millions d'euros, à comparer avec 13,9 millions à la même période en 2009.

Générale de santé a par ailleurs indiqué dans un communiqué que l'acquisition annoncée début octobre de l'hôpital privé de Marne-la-Vallée impacterait ses comptes consolidés au quatrième trimestre.

(Florent Le Quintrec, édité par Matthieu Protard)