La SNCF s'attend à voir les grèves peser sur ses résultats 2010

mercredi 27 octobre 2010 15h25
 

PARIS, 27 octobre (Reuters) - Les mouvement sociaux liés à la réforme des retraites vont peser au quatrième trimestre sur les comptes de la SNCF [SNCF.UL] et sur la reprise "encore fragile" de son activité, a prévenu jeudi le groupe public. Cette prévision intervient alors que l'opérateur ferroviaire a vu son chiffre d'affaires progresser de 4,8% à périmètre et taux de change constants sur les neuf premiers mois de l'année, à 22,70 milliards d'euros.

Les effets de la grève interprofessionnelle d'octobre "incitent à la prudence sur l'activité à fin 2010, en particulier dans le domaine du fret ferroviaire qui est la première victime du conflit", explique la SNCF dans un communiqué.

L'appel à la grève reconductible depuis le 12 octobre à la SNCF a été suivi le premier jour par 40% à 54% des agents selon les estimations. Et le trafic restait perturbé mercredi, au 16e jour de grève, dans le transport de voyageurs comme dans le fret, où le groupe se dit contraint de refuser des commandes.

Sur la période janvier-septembre, le chiffre d'affaires de SNCF Geodis, la filiale fret du groupe, a progressé de 23,5% au total (+7,5% à périmètre et change constants) pour atteindre 6,54 milliards d'euros. Cette croissance a été notamment favorisée par la remontée des taux de fret, précise le communiqué.

Le groupe public avait annoncé fin août un bénéfice net de 12 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année tout en évoquant "des incertitudes majeures" pour le second semestre. (voir [ID:nLDE67U15Z])

(Marc Angrand, édité par Yves Clarisse)