27 octobre 2010 / 06:26 / dans 7 ans

LEAD 2 Deutsche Bank optimiste pour la fin de l'année

* Perte avant impôts de E1 md au T3, conforme aux attentes

* Résultats affectés par une charge de E2,3 mds liée à Postbank

* Optimiste pour le T4, mais prudent pour 2011

* BreakingViews: Deutsche pulls ahead of i-banking pack [ID:nLDE69Q0M0]

* Hausse de l‘action en Bourse

(Actualisé avec des citations, le cours de Bourse et des détails)

par Edward Taylor et Arno Schütze

FRANFORT, 27 octobre (Reuters) - Deutsche Bank (DBKGn.DE) est optimiste pour son activité sur le reste de l‘exercice après avoir annoncé mercredi un bénéfice solide dans sa banque d‘investissement au troisième trimestre, allant ainsi à l‘encontre de la tendance observée chez ses principales concurrentes.

Le rebond du revenu et des transactions financières sur le crédit observé depuis la fin du mois de septembre permet à la banque allemande d’être “très confiante” pour le quatrième trimestre, a déclaré son directeur financier Stefan Krause, en ajoutant que la nature incertaine des marchés ne lui permettait pas de présenter des prévisions définitives.

Pour autant, la banque reste prudente pour 2011, un exercice pour lequel le groupe vise un bénéfice imposable de 10 milliards d‘euros.

Stefan Krause a également dit que la banque envisageait de revenir le plus tôt possible à ses niveaux historiques de distribution de dividendes, dès qu‘elle aura appliqué la nouvelle réglementation dite de Bâle III sur les fonds propres des banques.

“Si vous (me) demandiez ce qu‘est un niveau acceptable de distribution (de dividendes), je vous répondrais entre 30 et 40% (du bénéfice net), qui correspond à ce que Deutsche Bank versait par le passé”, a -t-il dit.

La première banque allemande a enregistré une hausse de 11% du bénéfice imposable de son activité de banque d‘investissement, alors que Credit Suisse CSGN.VX, UBS UBSN.VX et Morgan Stanley (MS.N) ont toutes fait état d‘une baisse des résultats de leur banque d‘affaires. (voir [ID:nLDE69K06Z], [ID:nLDE69P05M], et [ID:nLDE69P05M])

“C‘est un bon résultat comparé à ses concurrentes”, estime Konrad Becker, analyste chez Merck Finck.

Toutefois, le résultat avant impôts consolidé du groupe ressort, comme attendu, en perte d‘un milliard d‘euros au troisième trimestre, handicapé par une charge de 2,3 milliards d‘euros relatives à l‘acquisition de Deutsche Postbank DPBGn.DE.

Le produit net bancaire (PNB) de la division en charge des entreprises et des titres financiers, pilier de la banque d‘investissement de Deustche Bank, a reculé à 4,2 milliards d‘euros, contre 4,4 milliards un an plus tôt.

Ce segment continue de représenter l‘essentiel des ressources du groupe qui a fait état d‘un PNB de 5 milliards d‘euros. Sans la charge liée à Postbank, le PNB serait ainsi ressorti à 7,3 milliards.

Vers 11h10 GMT, l‘action prenait 2,33%, contre une hausse de 0,94% pour l‘indice Stoxx 600 regroupant les banques européennes .SX7P.

Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below