27 octobre 2010 / 07:07 / dans 7 ans

LEAD 4 STMicro confiant pour la fin 2010, l'action progresse

* Résultats du T3 meilleurs que prévu

* Ralentissement des prises de commandes, mais un carnet jugé solide

* L‘ajustement de la demande devrait se poursuivre jusqu‘au T1 2011

* Le groupe table sur une hausse du C.A. au T4/T3 supérieure aux attentes des analystes

* L‘action gagne plus de 3% dans la matinée

(Actualisé avec conférence téléphonique, cours de Bourse)

par Marie Mawad

PARIS/SAN FRANCISCO, 27 octobre (Reuters) - STMicroelectronics (STM.PA) a fait état mardi soir d‘un résultat meilleur que prévu au troisième trimestre et dit s‘attendre à une hausse de son chiffre d‘affaires sur les derniers mois de l‘année, en dépit du ralentissement constaté dans ses nouvelles prises de commandes.

S‘appuyant sur un carnet de commandes jugé solide, le premier fabricant européen de semi-conducteurs prévoit une hausse séquentielle de ses ventes comprise entre 2 et 7% sur la période d‘octobre à décembre, par rapport à juillet-septembre.

“Même si au troisième trimestre les rentrées de commandes dans certaines applications de marché se sont ralenties (...), le niveau de notre carnet de commandes pour le quatrième trimestre est encourageant”, a déclaré le PDG, Carlo Bozotti, dans un communiqué.

Après des ventes soutenues début 2010, les fabricants de puces ont été confrontés à une demande plus molle ces derniers mois. Certains ont même estimé que les ventes du quatrième trimestre seraient inférieures à celles des trimestres habituels de fin d‘année.

“Ce n‘est pas tant un ralentissement qu‘un retour à la normale, un retour à la tendance de long terme de l‘industrie, qui est une croissance comprise entre 5% et 10%”, a expliqué le directeur général délégué du groupe, Alain Dutheil, lors d‘une conférence téléphonique.

En Bourse, l‘action STMicroelectronics progressait mercredi de 3,37%, à 6,107 euros, vers 9h40. Elle ramène ses pertes à moins de 5% depuis le début de l‘année.

“En dépit d‘un ralentissement dans les nouvelles commandes, STMicro a donné une prévision au-dessus du consensus”, résume un analyste basé aux Etats-Unis dans une note.

AJUSTEMENT DE LA DEMANDE

Pour 2011, le groupe estime pouvoir croître plus rapidement que le marché qu‘il sert, pour lequel il table sur une progression comprise entre 5% et 10%.

La reprise rapide de la demande en 2010, tirée par la sortie de crise économique, constituait une situation exceptionnelle, a expliqué le directeur financier de STMicro, Alain Dutheil.

“Nous nous attendons à ce que cet ajustement (de la demande) persiste pendant quelques trimestres”, a de son côté commenté Carlo Bozotti.

Cet ajustement devrait se poursuivre au quatrième trimestre 2010 puis en début 2011, avant une reprise du marché au cours du deuxième trimestre de l‘année prochaine, a expliqué le PDG.

Les ventes mondiales de semi-conducteurs pourraient ne croître que de 5% l‘an prochain si la croissance américaine restait anémique, selon le cabinet d’études iSuppli.

T3 SUPÉRIEUR AUX ATTENTES

Au troisième trimestre, le chiffre d‘affaires du groupe franco-italien, porté par la Chine, s‘est établi à 2,66 milliards de dollars, en hausse de 16,8% sur un an et conforme aux attentes du marché (2,67 milliards de dollars).

Par action, le résultat se monte à 22 cents et à 23 cents hors éléments exceptionnels. Le consensus Thomson Reuters calculé à partir des estimations de 14 analystes faisait ressortir une anticipation de bénéfice net de 19 cents par action avant éléments exceptionnels.

STMicro a également annoncé le remplacement de son directeur général délégué Alain Dutheil, qui part à la retraite, par Didier Lamouche.

Les résultats de STM font suite à l‘optimisme du numéro un mondial du secteur, l‘américain Intel (INTC.O), pour le quatrième trimestre (voir [ID:nLDE69B2DE]), ainsi qu‘aux résultats meilleurs que prévu de l’équipementier néerlandais ASML (ASML.AS) au titre du troisième trimestre. [ID:nLDE69C044]

La publication du groupe franco-italien fait également suite à celle de ST-Ericsson, sa co-entreprise avec le suédois Ericsson (ERICb.ST), qui a annoncé la semaine dernière des résultats trimestriels faisant état d‘une réduction de ses pertes.

La mauvaise performance de la JV avait été citée en juillet dernier par les analystes comme point faible de la publication semestrielle de STMicro. [ID:nLDE66L1OR]

“Même si les pertes se sont réduites du côté de ST-Ericsson, la JV continue de tirer STMicro vers le bas et son retournement sera clé”, explique un analyste basé à Londres.

Avec Danielle Rouquié à Paris, et Noel Randewic à San Francisco, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below