Cie des Alpes table sur une hausse très limitée du ROP 2009-10

mardi 26 octobre 2010 20h43
 

PARIS, 26 octobre (Reuters) - Compagnie des Alpes (CDAF.PA: Cotation) a déclaré mardi tabler sur une évolution très limitée de son résultat opérationnel 2009-2010 après une contraction d'environ 3% de son chiffre d'affaires annuel en raison d'une conjoncture touristique difficile. Le groupe de parcs de loisirs et de stations de ski, dont le chiffre d'affaires a totalisé 596,6 millions d'euros sur la période d'octobre 2009 à septembre 2010, précise que l'activité parcs de loisirs a reculé de 6,5% et celles des domaines skiables de 0,9%.

Sur le seul 4e trimestre (juillet-septembre), le chiffre d'affaires des parcs de loisirs a reculé de 6,8% et celui des domaines skiables de 9,6% en raison essentiellement de la baisse des activités foncières au cours de cette période de hors-saison.

"Le groupe n'a pu rééditer la performance record de 2009 dans ses parcs de loisirs (+6% de croissance du chiffre d'affaires), qui a créé un effet de base difficile à compenser, notamment en termes de fréquentation", observe Compagnie des Alpes au sujet des parcs de loisirs.

Le groupe, qui table pour l'année 2009-2010 sur un niveau de cash flow libre "globalement en ligne avec la moyenne des trois dernières années" estime que ses résultats - dont l'évolution sera "très limitée" au niveau opérationnel - devraient bénéficier de la diminution sensible des frais financiers, conséquence du désendettement réalisé au cours de l'exercice.

La Compagnie des Alpes a procédé en juin dernier à une augmentation de capital d'environ 100 millions d'euros destinée à accroître sa flexibilité financière et à accélérer sa croissance interne et externe. [ID:nLDE65N03U]

Propriétaire du Musée Grévin et de plusieurs aquariums et delphinariums, Compagnie des Alpes contrôle également des stations de sport d'hiver comme La Plagne, Tignes ou Val d'Isère.

Le groupe s'apprête également à prendre 45% du capital du Futuroscope, et de prendre ainsi le contrôle opérationnel et financier du troisième plus grand parc de loisirs en France. (voir [ID:nLDE69H28R])

Le titre a perdu près de 10% depuis le début de l'année, ramenant sa capitalisation boursière à quelque 538 millions d'euros.

  Suite...