Airgas estime valoir plus de 70 dollars par action

mardi 26 octobre 2010 17h18
 

NEW YORK, 26 octobre (Reuters) - Airgas ARG.N a signifié mardi sa volonté de négocier son rachat par son concurrent Air Products and Chemicals (APD.N: Cotation) à un prix supérieur à 70 dollars par action, soit 7% de plus que l'offre actuellement sur la table, invoquant des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu.

C'est la première fois que le groupe gazier présente une demande particulière en la matière alors qu'il tente de rejeter l'offre hostile d'Air Products. Cette situation permet au titre de prendre 0,41%, à 70,28 dollars, vers 14h30 GMT, alors qu'au même instant l'indice Dow Jones .DJI est pratiquement inchangé (+0,01%).

"Notre conseil d'administration est unanime quant à sa volonté d'autoriser des négociations avec Air Products si (ce dernier) nous donne une raison suffisante de croire que ces négociations conduiront à une transaction à un prix supérieur à (70 dollars par action)", écrit le président d'Airgas, John van Roden, dans un courrier adressé à son homologue d'Air Products, John McGlade.

"Nous avons l'obligation de chercher à obtenir le meilleur prix possible en cas de rachat de l'entreprise", ajoute-t-il.

Cette nouvelle survient alors qu'Airgas a annoncé mardi avoir dégagé un bénéfice trimestriel meilleur qu'attendu, mais a fait état de prévisions pour le trimestre en cours moins élevées que ce que prévoyait le marché.

Pour son deuxième trimestre fiscal, clos le 30 septembre, Airgas a dégagé un bénéfice de 66,6 millions de dollars (48 millions d'euros), soit 78 cents par action, contre 56,5 millions de dollars (65 cents par titre), un an plus tôt.

Hors exceptionnels, le bénéfice par action (BPA) d'Airgas ressort à 83 cents, alors que les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S anticipaient 82 cents.

Le groupe prévoit toutefois d'enregistrer un BPA compris entre 76 et 80 cents pour son troisième trimestre fiscal, contre 82 cents espérés par les analystes. Pour l'ensemble de son exercice 2010-2011, le BPA du groupe devrait être entre 3,22 et 3,32 dollars, tandis que Wall Street table sur 3,26 dollars.

(Ernest Scheyder, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Nicolas Delame)