October 26, 2010 / 6:04 AM / 7 years ago

LEAD 4 ArcelorMittal pessimiste pour son T4, le titre baisse

6 MINUTES DE LECTURE

* Ebitda anticipé à $1,5-$1,9 md au T4 (consensus $2,4 mds)

* Ebitda de $2,27 mds au T3 (consensus $2,26 mds)

* Anticipe des prix de vente en baisse au T4, des prix des matières premières en hausse

* L'action est la plus forte baisse du CAC 40

* Tableau comparatif des sidérurgistes européens :

r.reuters.com/zem79p

(Actualisé avec utilisation des capacités, commentaire d'analyste, résultats d'US Steel)

par Philip Blenkinsop

BRUXELLES, 26 octobre (Reuters) - ArcelorMittal ISPA.AS anticipe un quatrième trimestre bien en deçà des attentes en raison d'une demande anémiée, de prix en baisse et d'un renchérissement des matières premières.

Les analystes escomptaient au contraire une amélioration modeste des comptes.

"Ce qui se dégage de cela, c'est la faiblesse de la demande qui devrait perdurer au quatrième trimestre de cette année", a déclaré le directeur financier du groupe, Aditya Mittal, au cours d'une conférence téléphonique.

L'action ArcelorMittal abandonnait 5,48% à 23,65 euros à 14h50 à la Bourse de Paris, ce qui en faisait la plus forte baisse du CAC 40 et le plus gros contributeur au recul de l'indice.

A ce niveau de cours, le titre perd 26,5% depuis le début de l'année et plus de 30% par rapport à son pic d'avril. L'indice européen des matières premières .SXPP a gagné 10,4% depuis janvier et recule de 5% par rapport à son sommet d'avril.

Le premier sidérurgiste mondial, dont la production est plus du double de celle de son concurrent le plus proche, a fait savoir que ses livraisons augmenteraient légèrement, que les prix de vente moyens de l'acier seraient plus bas que ceux du troisième trimestre et que les coûts du charbon et du minerai de fer seraient plus élevés.

"Au troisième trimestre, l'entreprise a réalisé une performance proche de nos anticipations les plus basses dans un contexte de volumes en recul pour des motifs saisonniers, d'un tassement des prix du marché physique et d'une hausse des coûts", a expliqué le directeur général Lakshmi Mittal, dans un communiqué.

"Nos perspectives pour le quatrième trimestre restent prudentes car la hausse prévisible des coûts des facteurs de production continuera de se répercuter et la demande restera atone, avec toutefois des différences suivant les régions", a commenté Aditya Mittal.

Selon lui, la demande mondiale devrait progresser de 6% l'année prochaine, conformément aux prévisions de l'Association mondiale de l'acier, après avoir augmenté de 13% cette année.

ArcelorMittal a précisé que son Ebitda serait de 1,5 à 1,9 milliard de dollars (1,07 à 1,36 milliard d'euros) au quatrième trimestre, en recul de 25% par rapport au troisième trimestre. Le consensus Reuters donne 2,4 milliards de dollars.

L'Ebitda du troisième trimestre est ressorti à 2,27 milliards de dollars, en recul de 25% sur le troisième trimestre 2009 mais au-dessus du consensus qui était de 2,26 milliards.

Ralentissement De La Demande Chinoise

La sidérurgie, secteur qui pèse 500 milliards de dollars, a tiré parti au deuxième trimestre d'un solide secteur automobile et d'une explosion de la demande en Chine, deux éléments qui se sont bien atténués depuis.

Les prix du charbon et du minerai de fer ont en outre augmenté, mais pas ceux de l'acier.

En Chine, la demande totale, avec effets de stockage et de déstockage, s'est contractée au troisième trimestre, conséquence du resserrement monétaire, même si la croissance économique et la demande réelle restent fondamentalement solides.

ArcelorMittal a fait état d'une baisse du taux d'utilisation des capacités à 71% au troisième trimestre, contre 78% au deuxième. Il a précisé que le taux resterait à peu près à ce niveau au cours des trois derniers mois de l'année, quoiqu'avec une légère hausse des livraisons.

Le taux d'utilisation des capacités qui ne s'améliore pas est un gros point noir, a commenté Ingo-Martin Schachel, analyste chez Commerzbank, ajoutant que les investisseurs sont troublés par le manque de visibilité sur une amélioration au premier trimestre 2011.

"Ça semble négatif pour les estimations 2010 et 2011", a-t-il dit.

Des concurrents tels que POSCO (005490.KS) et Nucor (NUE.N) ont déjà publié des résultats en deçà des attentes au troisième trimestre, le premier revoyant ses objectifs 2010 à la baisse, tandis que le second a mis en garde contre un environnement incertain.

US Steel (X.N), qui publiait aussi ses comptes mardi, a pour sa part fait état d'une perte réduite au troisième trimestre - ramenée à 51 millions de dollars contre 303 millions un an plus tôt - mais a signalé que son activité avait ralenti sur la plupart de ses marchés par rapport au deuxième trimestre.

Wilfrid Exbrayat et Catherine Monin pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below