13 octobre 2010 / 11:22 / dans 7 ans

LEAD 4 JPMorgan - La baisse du coût du risque dope les résultats

* BPA T3 de $1,01 (consensus: $0,90)

* Hausse des profits en banque de détail et cartes de crédit

* Recul d‘un tiers du bénéfice de la banque d‘investissement

* L‘action en légère baisse vers la mi-séance

(Actualisé avec téléconférence, cours, liens)

par Elinor Comlay

NEW YORK, 13 octobre (Reuters) - JPMorgan Chase (JPM.N) a annoncé mercredi une hausse de 23%, supérieure aux attentes, de son bénéfice trimestriel, une performance que ses grands concurrents pourraient avoir du mal à égaler, mais la faiblesse de ses revenus met en évidence les difficultés persistantes du secteur.

A la Bourse de New York, l‘action JPMorgan abandonnait 0,37% vers 17h10 GMT alors que l‘indice Dow Jones .DJI progressait de plus de 1%.

La diminution de l‘encours de crédit et des profits des activités de banque d‘investissement alimentent les doutes sur la capacité du groupe à assurer une croissance solide de ses résultats.

Le directeur général, Jamie Dimon, s‘est en outre montré prudent sur les perspectives en notant que l‘activité des clients de la banque d‘investissement était atone en raison des incertitudes pensant sur la conjoncture.

Le bénéfice trimestriel, bien qu‘en hausse de 23%, “n‘est toujours pas particulièrement bon pour une entreprise de notre taille”, a-t-il dit lors d‘une conférence téléphonique avec des analystes et des journalistes.

Le marché s‘interroge actuellement sur la capacité des banques à faire croître leurs résultats dans un contexte de reprise molle, de demande de crédit faible et de pertes de crédit toujours relativement élevées.

“Les gens se demandent d‘où viendra la croissance”, résume Keith Davies, analyste de Farr, Miller & Washington. “Je ne crois pas que ce trimestre fera quoi que ce soit pour apaiser ces inquiétudes.”

JPMorgan Chase, numéro deux du marché américain par les actifs, a réalisé au troisième trimestre un bénéfice net de 4,4 milliards de dollars (3,1 milliards d‘euros), soit 1,01 dollar par action, contre 3,6 milliards (82 cents/action) un an auparavant.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un bénéfice par action (BPA) de 90 cents.

Les résultats montrent entre autres une diminution des pertes sur crédit aux particuliers, qui a permis à la banque de réduire ses provisions pour risque.

Pour les analystes et les investisseurs, la question est de savoir si cette évolution favorable aura aussi profité à Citigroup (C.N) et Bank of America (BAC.N), qui doivent publier leurs résultats la semaine prochaine.

RECUL DU BENEFICE DANS LA BFI

Le bénéfice des activités de banque d‘investissement de JPMorgan a reculé d‘un tiers au troisième trimestre par rapport à l‘an dernier, à 1,2 milliard de dollars, ce qui pourrait être de mauvais augure pour Goldman Sachs (GS.N) et Morgan Stanley (MS.N), qui présenteront eux aussi leurs comptes la semaine prochaine.

Les activités de taux fixes, principal moteur de la croissance de la division de banque d‘investissement en 2009, ont vu leurs revenus chuter de 38%.

Jamie Dimon s‘est montré prudent sur les perspectives du groupe dans le crédit immobilier, en expliquant s‘attendre à ce que les pertes subies dans cette activité restent élevées pendant plusieurs trimestres encore.

“Si la situation économique empire, les pertes sur crédit immobilier pourraient s‘orienter à la hausse”, a-t-il dit dans un communiqué.

Les bénéfices des activités de crédit immobilier et de crédit aux particuliers ont diminué de moitié en un an, à 207 millions de dollars, en dépit de la réduction des provisions pour créances douteuses.

Comme ses concurrents, le groupe souffre aussi des interrogations sur l‘impact de la réforme de la régulation financière promulguée cet été par le président Barack Obama, un texte qui pourrait obliger les grandes banques de Wall Street à se séparer de certaines de leurs activités les plus rentables.

Néanmoins, JPMorgan a déclaré mercredi qu‘il aurait embauché plus de 10.000 personnes aux Etats-Unis cette année.

Voir aussi:

* Tableau des résultats: [ID:nN13241585]

* Graphique sur les résultats: link.reuters.com/gyp38p

* Communiqué de JPMorgan Chase:

here

Wilfrid Exbrayat et Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below