Airbus-La modernisation de l'A320 dépend des ingénieurs/Gallois

jeudi 7 octobre 2010 09h10
 

FRANCFORT, 7 octobre (Reuters) - La décision d'Airbus de moderniser sa famille d'appareils A320 dépend davantage de sa capacité à affecter suffisamment d'ingénieurs à ce projet que du coût de l'opération, a déclaré Louis Gallois, le président exécutif d'EADS EAD.PA, au journal Handelsblatt.

"Il s'agit de savoir si l'on peut gérer cela avec nos capacité d'ingénieurs", a dit au journal allemand le président exécutif de la maison mère d'Airbus, dans un entretien publié jeudi.

Il a ajouté que l'avionneur n'envisageait pas de développer un nouvel appareil.

"Nous pensons pouvoir réduire la consommation de carburant de 12 à 15% avec de nouveaux moteurs et de nouvelles extrémités d'ailes. Un avion entièrement nouveau pourrait faire économiser quelques pourcents de plus, mais son développement est 10 fois plus coûteux", a dit Louis Gallois.

Il a expliqué que la rentabilité de l'avionneur européen allait s'améliorer au cours les années à venir, les coûts de développement de l'A350 ne devant plus augmenter après 2011 tandis que le projet du très gros porteur A380 devrait être à l'équilibre en 2014 ou 2015.

"Les coûts de développement de l'A350 vont atteindre leur sommet l'an prochain mais les coûts de recherche et de développement dans leur ensemble n'augmenteront pas."

(Maria Sheahan, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Marc Angrand)