October 6, 2010 / 10:56 AM / 7 years ago

LEAD 1 Sainsbury baisse en Bourse malgré des ventes en hausse

4 MINUTES DE LECTURE

* Ventes à magasins comparables +2,9% (1,5%-3% attendus)

* Bonne tenue des ventes en ligne

* La Chine pas dans l'immédiat

(actualisé avec cours de Bourse, analystes, citations)

LONDRES, 6 octobre (Reuters) - La chaîne de magasins alimentaires J Sainsbury (SBRY.L) a fait état mercredi de ventes trimestrielles dans le haut des attentes du marché, ce qui n'a pas suffi à satisfaire ce dernier.

L'action, qui a surperformé l'indice Stoxx Europe 600 de la distribution .SXRP de 11% depuis le début de l'année, cédait 1,08% en fin de matinée à 385,4 pence, alors que l'indice du secteur était pratiquement stable (-0,03%).

L'analyste de la banque RBS Justin Scarborough souligne que les bonnes nouvelles concernant le groupe britannique sont pour l'essentiel déjà dans le cours de Bourse.

"Certes, le groupe est leader dans le secteur en terme de performance des ventes, mais cela apparaît pleinement escompté dans la prime de 20% du cours de Bourse par rapport au secteur", estime Simon Dunn, analyste chez Liberum .

L'action Sainsbury se traite à 15,8 fois les bénéfices attendus, contre 13,3 fois pour Tesco et Wm Morrison (MRW.L), selon les chiffres de Reuters.

Les ventes de Sainsbury à magasins comparables ont augmenté de 2,9% sur la période de 16 semaines au 2 octobre, hors essence mais TVA incluse. Le groupe gère plus de 525 supermarchés et 300 magasins de proximité.

Les prévisions de croissance des huit analystes interrogés par Reuters variaient de 1,5 à 3,0%, avec un point médian de 2,3%. Au premier trimestre, la croissance des ventes avait été de 1,1%.

Par comparaison, Tesco a annoncé mardi une croissance des ventes de 1,2% sur une période de 26 semaines au 28 août.

Conjoncture Difficile

"Plutôt impressionnant", commente Nick Bub, analyste chez Arden Partners qui pense que les estimations de résultat pour le groupe sur l'exercice seront sans doute légèrement relevées.

Le directeur financier de Sainsbury John Rogers estime que le consensus des analystes, qui est à un peu moins de 655 millions de livres, pourrait être relevé de cinq millions.

Sainsbury, qui a comme concurrents immédiats Tesco (TSCO.L), le leader, et Asda (filiale de l'américain Wal-Mart (WMT.N)), le numéro deux, estime que la conjoncture restera difficile en raison des mesures d'austérité prises par le gouvernement.

"Nous avons tendance à penser que le consommateur a anticipé les mauvaises nouvelles dans son comportement", a déclaré à la presse le directeur général du groupe Justin King, en faisant état de sondages récents montrant un pessimisme accru des consommateurs.

Justin King n'anticipe pas de hausse des prix importante des produits alimentaires en dépit d'une statistique parue mardi montrant que l'inflation des prix alimentaires affiche sa plus forte hausse depuis juin 2009.

Globalement, les ventes du groupe ont augmenté de 6,6% au deuxième trimestre. Sainsbury précise que la croissance des ventes de produits non alimentaires est le triple de celle des denrées alimentaires, que les achats en ligne connaissent une croissance de plus de 25% et que les performances des nouveaux magasins dépassent les attentes.

Le groupe continue à étudier son éventuelle entrée en Chine, a précisé son directeur général, mais il signale qu'il ne faut pas s'attendre à une annonce effective dans l'immédiat.

Danielle Rouquié pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below