USA/Auto - Baisse du marché en septembre par rapport à août

vendredi 1 octobre 2010 20h41
 

DETROIT, 1er octobre (Reuters) - Le nombre de ventes de voitures neuves aux Etats-Unis a légèrement baissé en septembre par rapport au mois d'août, selon les premiers chiffres fournis vendredi par les constructeurs, qui sont symptomatiques d'une reprise lente à l'orée du quatrième trimestre.

Par rapport au mois de septembre 2009, qui avait été très mauvais en raison de l'expiration du programme de "prime à la casse" mis en place par Washington pour aider le secteur à sortir de l'une des pires crises de son histoire, tous les groupes affichent en revanche une hausse à deux chiffres.

Ford (F.N: Cotation), le seul des trois grands constructeurs américains qui n'a pas eu recours aux aides publiques pendant la crise, tire son épingle du jeu avec une hausse de 2% de ses immatriculations en septembre par rapport à août. Le titre gagnait vers 20h30 GMT 0,5% à 12,30 dollars, faisant légèrement mieux que le S&P 500 (+0,47%).

Chrysler, désormais piloté par Fiat FIA.MI, a vu ses ventes progresser d'un peu moins de 1% tandis que Toyota (7203.T: Cotation) a essuyé une baisse d'un peu moins de 1%.

Nissan (7203.T: Cotation) a accusé un recul de 3% de ses ventes en septembre par rapport à août et General Motors [GM.UL] un repli de 6%.

Tous les constructeurs ont qualifié la reprise du marché de continue mais très lente, les consommateurs étant encore trop préoccupés par le niveau déprimé du prix des maisons et les difficultés sur le marché du travail pour recommencer à acheter des voitures neuves en grande quantité.

"Les consommateurs envoient un message très clair : ils ne dépenseront qu'avec la plus grande prudence", a déclaré Don Johnson, spécialiste des ventes chez GM.

Par rapport à septembre 2009, les ventes de GM ont progressé de 11%, soit la plus faible hausse parmi les constructeurs, Toyota ayant vu ses immatriculations augmenter de 17%, Nissan de 35%, Ford de 46% et Chrysler de 61%.

En rythme annualisé, le marché automobile américain du mois de septembre a représenté entre 11,7 et 11,9 millions de véhicules, un ordre de grandeur supérieur, uniquement en raison d'un ajustement statistique, aux 11,5 millions d'août.

Sur une base simple, le nombre de véhicules vendus le mois dernier aux Etats-Unis ressort à quelque 980.000 contre plus de 997.000 en août.

(Bernie Woodall et Kevin Krolicki, Benoit Van Overstraeten pour le service français)