SALON Le concept Citroën Lacoste n'est pas du low cost /Banzet

vendredi 1 octobre 2010 18h48
 

PARIS, 1er octobre (Reuters) - Le concept car Lacoste que Citroën a dévoilé au Mondial de l'auto prône un retour à la simplicité mais ne préfigure pas pour autant une incursion de la marque aux chevrons sur le segment low cost, a expliqué le directeur général de Citroën, Frédéric Banzet.

Dans son dossier de presse, la Citroën Lacoste est présentée comme un "remède au diktat du toujours plus qui sévit parfois dans le monde automobile" et s'inscrivant dans une démarche "qui se concentre sur l'essentiel", un vocabulaire que l'on retrouve aussi dans l'offre à bas coût.

Mais Frédéric Banzet s'en défend. "Le low cost consiste à réutiliser un maximum de composants, ce qui est incompatible avec un style moderne car il est difficile de faire du moderne avec des pièces qui sont vieilles", a-t-il expliqué.

Et si la Citroën Lacoste propose de simplifier la voiture, elle ne fait pas non plus l'impasse sur le design ou sur les technologies dont l'automobiliste du XXIe siècle ne voudrait plus se priver.

"L'idée est d'être plus sélectif et d'accepter d'avoir des prestations décalées", ajoute-t-il. Du coup, le concept "retour à l'essentiel" serait un peu meilleur marché mais sans que le différentiel soit important. "L'objectif est quand même d'enlever un petit peu de prestations pour un segment donné, mais pas tellement, on n'est pas en train de dire: on veut du low cost à tout prix."

Aucun horizon dans le temps n'a été donné pour l'éventuelle concrétisation commerciale d'un tel projet.

Contrairement à Renault (RENA.PA: Cotation) et sa marque Dacia (Logan, Sandero et Duster), PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA: Cotation) refuse pour l'heure d'élargir en Europe son offre au low cost.

"Ça ne veut pas dire qu'on est absent de ce segment pour toujours", a précisé le président du directoire de PSA, Philippe Varin, au cours des journées presse du salon automobile de Paris. "Mais si on y était un jour, ce qui n'est pas notre priorité du moment, ce ne serait pas avec la marque Peugeot et Citroën parce que notre stratégie de montée en gamme est à l'inverse."

La Citroën Lacoste, décrite par certains observateurs comme une réinterprétation futuriste de la mythique Méhari des années 1970, propose plusieurs astuces comme un toit gonflable en cas de pluie, du coton plus résistant pour les sièges, une banquette arrière escamotable qui découvre un rangement et un moteur réduit à trois cylindres.   Suite...