1 octobre 2010 / 11:56 / il y a 7 ans

LEAD 1 France - Le marché auto reste déprimé, -8,1% en septembre

* Baisse de 8,1% des immatriculations en septembre

* Hausse de 0,8% en données brutes sur neuf mois, mais baisse de 0,2% en données CJO

* Les constructeurs espèrent une stabilisation en 2011

PARIS, 1er octobre (Reuters) - Le marché automobile français a reculé de 8,1% le mois dernier par rapport à l‘an dernier, et la disparition progressive de la “prime à la casse” se traduit par une baisse des immatriculations de voitures neuves sur les neuf mois de janvier à septembre en données comparables.

Les immatriculations sont tombées à 170.025 unités en septembre, soit 15.000 de moins qu‘il y a un an, pour un nombre de jours ouvrables inchangé, a annoncé vendredi le Comité des constructeurs français d‘automobiles (CCFA) à la veille de l‘ouverture au public du Mondial de l‘automobile de Paris.

Sur les neuf premiers mois de 2010, les immatriculations de voitures neuves dans l‘Hexagone, à 1.657.571 unités, ressortent encore de justesse en hausse de 0,8% sur un an en données brutes, mais elles sont en baisse de 0,2% à nombre de jours ouvrables comparables (données CJO).

En août, les immatriculations sur les huit premiers mois de l‘année étaient ressorties en hausse de 1,8% en données brutes et encore en hausse de 0,6% en données CJO.

“Le mois de septembre est inférieur au même mois de 2009, on s‘y attendait, mais on reste positif depuis le début de l‘année (en données brutes, NDLR), ce qui prouve que la sortie progressive du dispositif de prime à la casse fonctionne, on évite toujours une chute du marché”, a déclaré un porte-parole du CCFA.

“Avec la fin de la ‘juppette’, le marché s’était effondré d‘un tiers”, a-t-il rappelé en référence à la prime à la casse instituée lors de la précédente crise du marché français au milieu des années 1990.

Au final, 2010 pourrait être, en France, un peu moins difficile que prévu initialement.

“La fin de l‘année sera mauvaise, on le sait, surtout à cause du comparatif défavorable des derniers mois de 2009, mais on pourrait néanmoins être assez supérieur à deux millions de voitures sur l‘année, ce qu‘on imaginait pas au tout début”, a dit le porte-parole du CCFA.

En 2009, grâce à la prime, le marché automobile français avait progressé de près de 11% à 2.268.730 unités.

STABILISATION EN 2011 ?

Jeudi, lors de la première journée réservée à la presse au Mondial de Paris, plusieurs dirigeants de grands constructeurs ont expliqué anticiper une stabilisation du marché européen en 2011 après une année 2010 dominée par la baisse des ventes.

“Sur l‘Europe, nous pensons que 2010 est un point bas, donc que 2011, en termes de volumes, devrait être supérieur ou égal à 2010”, a dit Philippe Varin, président du directoire de PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA), deuxième constructeur européen en volume.

“Nous ne voyons pas une grosse croissance en 2011 à l‘horizon”, a-t-il précisé. (voir [ID:nLDE68T0HS])

Vendredi, Jacques Aschenbroich, le directeur général de l’équipementier Valeo (VLOF.PA), a jugé “crédible” le scénario d‘une baisse limitée à 2% de la production automobile en Europe l‘an prochain.

L‘administrateur délégué de Fiat FIA.MI Sergio Marchionne a de son côté indiqué que le constructeur italien attendrait la fin 2011 ou le début 2012 pour lancer ses prochains modèles car, a-t-il expliqué, “le lancement de nouveaux produits dans un marché aussi faible structurellement n‘a pas de sens”.

En septembre, les ventes des seules marques françaises ont reculé de 11,1% en septembre tandis que celles des marques étrangères ont baissé de 4,2%.

Les ventes de voitures du groupe PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA) ont baissé de 3,8% et celles du groupe Renault (RENA.PA) de 16,0%.

Les immatriculations de la seule marque Dacia (Logan, Sandero et Duster) ont encore bondi de 31,7% sur le mois par rapport à l‘an dernier, tandis que celles de la marque Renault ont reculé de 19,6%.

Pour PSA, les ventes de la marque Citröen ont accusé une baisse de 8,6% et celles de la marque Peugeot ont augmenté de 0,3%.

En France, la prime à la casse, initialement de 1.000 euros pour aider le secteur à faire face à la crise de 2008-2009, a été ramenée à 500 euros le 1er juillet. Cette aide publique doit être maintenue jusqu’à la fin de l‘année.

Le marché des véhicules utilitaires s‘est un peu mieux porté que celui des voitures particulières le mois dernier : en incluant les utilitaires légers, la baisse du marché par rapport à septembre 2009 est ramenée à 3,9% tandis que sur neuf mois, il ressort en hausse de 2,5%.

* Le communiqué détaillé du CCFA : here

* LE POINT sur le Mondial de l‘automobile [AUTO/FR]

Gilles Guillaume et Marc Angrand, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below