29 septembre 2010 / 10:12 / il y a 7 ans

LEAD 1 H&M - La marge rétrécit au T3, le titre dégringole

* La marge brute en baisse de 60,5%, les analystes pensent que l"érosion va continuer

* Le bénéfice avant impôt rate le consensus

* Ventes en hausse de 14% en août à périmètre comparable

* L'action perd plus de 6%

STOCKHOLM, 29 septembre (Reuters) - Hennes & Mauritz (HMb.ST) a fait état mercredi d'une forte baisse de sa marge au troisième trimestre, ce qui plombe le titre en Bourse.

La chaîne de magasins de confection, troisième au monde par le chiffre d'affaires, a publié un bénéfice imposable en hausse de 20% mais des analystes se demandent comment le groupe gérera une forte hausse prévisible de ses coûts de production dans les mois qui viennent.

"H&M allait de toute façon avoir l'an prochain la pression la plus forte sur la marge brute, et s'il lui est plus difficile qu'aux autres distributeurs de relever ses prix, c'est inquiétant", résume Anne Critchlow, analyste de la Société générale.

L'action H&M abandonnait 6,3% à 242,70 couronnes en fin de matinée.

H&M a précisé que les effets positifs d'éléments externes comme le taux de change du dollar, les capacités des fournisseurs, les coûts de transport et les prix des matières premières avaient progressivement diminué durant le trimestre, débouchant sur une marge brute de 60,5%, alors qu'elle était attendue à 62,3%.

Les analystes voient dans cette marge en recul le signe que le groupe a baissé ses prix, alors que ses concurrents les ont au contraire relevés pour compenser une augmentation des coûts. Ils prévoient que H&M devra également faire face à une hausse des coûts dans les mois à venir, susceptible d'affecter ses marges.

"Si l'on considère l'augmentation des coûts à laquelle le groupe devra faire face au cours des six prochains mois, la tendance est inquiétante", commente Simon Irwin, analyste chez Liberum Capital.

MESURES D'AUSTERITE

Les analystes observent par ailleurs que H&M a gagné des parts de marché dans des pays tels que l'Allemagne, qui a connu au deuxième trimestre sa plus forte croissance depuis la réunification.

Toutefois, les mesures d'austérité prises par les gouvernements européens risquent d'affecter la consommation dans les mois qui viennent, alors même que la reprise des Etats-Unis n'est pas convaincante.

Le bénéfice avant impôt est ressorti à 5,74 milliards de couronnes suédoises (612 millions d'euros) au troisième trimestre, alors que le consensus Reuters réalisé à partir des prévisions de 22 analystes donnait 6,1 milliards.

Le groupe a aussi fait état d'une hausse des ventes de 14% à surface comparable en août. Sur la période du 1er au 27 septembre, les ventes augmentent de 15% en monnaies locales.

L'espagnol Inditex (ITX.MC), grand concurrent de H&M et premier groupe mondial de confection, a fait état la semaine dernière d'une hausse de 68% de son bénéfice net au premier semestre, nettement supérieure aux attentes, grâce à des effets de change positifs et à un rebond de la demande. (Voir [ID:nLDE68L06X])

Mia Shanley et Rebecca Roos, Catherine Monin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below