AVANT-PAPIER Un Mondial de l'auto dans l'ombre chinoise

mardi 28 septembre 2010 11h16
 

* Les perspectives 2011 restent incertaines en Europe

* La plupart des constructeurs seront néanmoins au salon

* Plusieurs nouveautés déjà dévoilées aux pays émergents

* Le salon ouvert au public du 2 au 17 octobre

par Gilles Guillaume

PARIS, 28 septembre (Reuters) - Le Mondial de l'auto ouvre ses portes ce week-end dans un climat d'incertitude sur l'après-crise en Europe, mais aussi dans l'ombre des pays émergents, Chine en tête, qui sont désormais le principal moteur de croissance pour l'ensemble de la filière.

Le salon de l'auto parisien, premier du monde en termes d'affluence, qui avait accueilli plus de 1,4 million de visiteurs lors de sa précédente édition en 2008, reste un événement incontournable pour la profession et les amateurs de belles carosseries. Tous les halls de la Porte de Versailles affichent complet cette année encore, avec plus de 300 marques représentant une vingtaine de pays sur des stands en moyenne plus grands qu'il y a deux ans.

Cette confiance retrouvée après la bourrasque qu'a connue l'industrie automobile entre la fin 2008 et le début 2009 ne suffira pas à masquer les inconnues liées à la disparition des dernières primes à la casse. Et si le Mondial devrait demeurer cette année encore la grand-messe du secteur, dont il a jalonné l'histoire depuis 1898 en révélant nombre de nouveautés technologiques et stylistiques, il n'en a plus l'exclusivité.   Suite...