CMA CGM - Les résultats s'améliorent, pas un mot sur la dette

mercredi 1 septembre 2010 19h33
 

PARIS, 1er septembre (Reuters) - CMA CGM a annoncé mercredi une nette amélioration de ses résultats au premier semestre, grâce à la reprise du trafic maritime, mais n'a rien dévoilé de l'état des négociations avec des investisseurs susceptibles d'entrer dans son capital.

En grande difficulté financière du fait de la crise et du ralentissement des échanges mondiaux en 2009, le troisième groupe mondial de transport maritime de conteneurs a engagé une vaste réorganisation et discute depuis plusieurs mois d'une ouverture de son capital avec plusieurs investisseurs en échange d'un apport de fonds propres.

Le Fonds stratégique d'investissement (FSI) estimait toutefois fin août que le dossier était au point mort, à la suite de l'échec récent des négociations entre le groupe présidé par Jacques Saadé et le milliardaire belge Albert Frère. (Voir [ID:nLDE67P0UX]).

Selon la presse, la famille Saadé, qui contrôle le groupe, serait toutefois en discussions avec des investisseurs turcs et libanais.

La reprise d'activité, dont les prémices étaient apparues fin 2009, s'est confirmée et amplifiée au cours des six premiers mois de l'année 2010, souligne le groupe dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires du groupe a ainsi progressé de 41% à 6,8 milliards de dollars (5,3 milliards d'euros), avec des volumes transportés en hausse de près de 22%.

Le groupe, qui avait accusé une perte nette de 518 millions de dollars (405 millions d'euros) au premier semestre 2009, renoue ainsi avec un bénéfice, à hauteur de 864 millions de dollars (675 millions d'euros), avec une marge opérationnelle de 15,5% (18,8% sur le seul deuxième trimestre).

Le groupe, qui dispose désormais d'une flotte de 394 navires (dont 93 navires en propriété), souligne que la concurrence reste soutenue dans une conjoncture internationale encore "contrastée".

Selon CMA CGM, qui compte poursuivre ses réductions de coûts au deuxième semestre, la tendance pour la fin de l'année reste positive et la performance du troisième trimestre devrait être dans la continuité du deuxième.   Suite...