1 septembre 2010 / 10:42 / il y a 7 ans

LEAD 2 France-Immatriculations auto en baisse de 9,8% en août

* La fin de l'effet "prime à la casse" se profile

* Les marques françaises reculent de 9,3%

* Les immatriculations restent en hausse sur 8 mois

* Première hausse pour les poids lourds depuis fin 2009

(Actualisé avec réaction d'analyste et précisions)

PARIS, 1er septembre (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en France ont baissé en août pour le quatrième mois d'affilée, affichant un recul de 9,8% sur un an, nouveau signe de l'essoufflement de l'effet "prime à la casse".

Les immatriculations sur le mois se sont établies à 102.912 unités, a annoncé mercredi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Le mois d'août a compté 22 jours ouvrables, contre 21 l'an dernier. A nombre de jours ouvrables comparable, la baisse des ventes ressort à 13,9%.

"On s'y attendait parce que le marché français redevient ce qu'il était avant l'effet de la prime à la casse, on est revenu à un niveau du mois d'août qui est un peu comme le niveau d'août 2008", a commenté François Roudier, porte-parole du CCFA.

"On devrait finir l'année à plus de deux millions de véhicules", a-t-il ajouté.

Pour les huit premiers mois de 2010, les immatriculations dans l'Hexagone ressortent toutefois encore en hausse de 1,8% en données brutes, à 1.485.292 unités, et de 0,6% à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2009.

"Il n'y a plus d'effet de prime à la casse", commente Flavien Neuvy, responsable de l'observatoire Cetelem de l'automobile. "Il y a encore une prime (de 500 euros) mais aujourd'hui, visiblement, elle ne sert plus à grand-chose, en tout cas il n'y a plus d'effet prime à la casse."

"Le marché va baisser encore pendant quelque mois parce qu'on arrive sur la période où l'on va se comparer à la fin 2009, une période très forte", ajoute-t-il.

POURSUITE DE L'EMBELLIE DANS LES UTILITAIRES

En France, la prime à la casse, initialement de 1.000 euros pour aider le secteur à faire face à la crise de 2008-2009, a été ramenée à 700 euros le 1er janvier dernier, puis à 500 euros le 1er juillet. Cette aide publique doit être maintenue jusqu'à la fin de l'année.

En août, les ventes des seules marques françaises ont reculé de 9,3% en août tandis que celles des marques étrangères ont baissé de 10,4%.

Les immatriculations de voitures du groupe PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA) se sont contractées de 9,2% le mois dernier et celles du groupe Renault (RENA.PA) se sont repliées de 3,8%.

Les immatriculations de la seule marque Dacia (Logan, Sandero et Duster) ont grimpé de 22,1% sur le mois, tandis que celles de la marque Renault ont reculé de 9,4%. Malgré le succès de Sandero et de Duster, la marque low cost de Renault subit aussi la fin de l'effet prime à la casse. En juillet, ses immatriculations avaient encore bondi de près de 50%, après plusieurs mois de hausse supérieure à 100%.

Pour PSA, les ventes de la marque Citröen ont accusé une baisse de 10,1% et celles de la marque Peugeot se sont repliées de 8,5%.

A contrario des ventes de voitures, le marché des utilitaires a poursuivi son redressement en août.

Les immatriculations de véhicules utilitaires légers ont augmenté de 8,5% (+3,6% en données CJO). Quant aux ventes de véhicules industriels de plus de cinq tonnes, les plus affectés par le ralentissement de l'activité économique, elles ont progressé de 2,6%, leur premier mois de hausse depuis la fin de l'année dernière.

Benjamin Mallet et Gilles Guillaume, avec la contribution d'Helen Massy-Beresford, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below