1 septembre 2010 / 08:47 / dans 7 ans

LEAD 2 Vinci vise une hausse du net en 2010, priorité au BBB+

* La dette devrait être stable en fin d‘exercice

* Pas d‘autre croissance externe significative avant 2011

* La note crédit est “l‘actif le plus précieux”

(Actualisé avec conférence de presse et précisions sur la dette)

PARIS, 1er septembre (Reuters) - Vinci (SGEF.PA) table toujours sur une amélioration de son résultat net 2010 et n‘entend pas réaliser d‘autre opération significative de croissance externe cette année.

Xavier Huillard, PDG du numéro un mondial du BTP et des concessions, a également confirmé que la dette du groupe, dans “la pire des hypothèses”, se stabiliserait au second semestre par rapport à son niveau du 30 juin.

Il s‘exprimait au lendemain de la publication des résultats semestriels de Vinci [ID:nLDE67U1J7].

“Pour le résultat net, nous pensons faire mieux. Grâce, d‘une part, à une trentaine de millions d‘euros d‘impact Cegelec et puis, d‘autre part, à l‘amélioration d‘environ 1% des recettes de péage par rapport à ce que nous avions anticipé il y a six mois”, a souligné Xavier Huillard au cours d‘une conférence avec des analystes.

Vinci intègre depuis le 14 avril les ventes du spécialiste de l‘ingénierie électrique Cegelec, racheté en échange de l‘entrée du fonds souverain du Qatar dans son capital.

Le groupe vise par ailleurs une hausse de 4% des recettes de ses filiales autoroutières cette année.

En 2009, le résultat net de Vinci avait totalisé 1,6 milliard d‘euros.

“Sur la dette, ce que nous pensons c‘est que l‘amélioration du cash flow opérationnel au deuxième semestre devrait compenser, voire même mieux que compenser, l‘impact des investissements de développement dans les concessions, de la croissance externe et du paiement de l‘acompte sur dividende”, a rappelé Xavier Huillard.

“Dans la pire des hypothèses, nous pensons que l‘endettement en fin d‘année devrait rester au niveau que nous avions à fin juin”, a-t-il ajouté.

COMME LA VESTALE SUR LE FEU

L‘endettement net du groupe a augmenté de 1,3 milliard d‘euros à 15 milliards entre le 31 décembre 2009 et le 30 juin dernier, conséquence notamment des dernières opérations de croissance externe. D‘une année sur l‘autre, il a néanmoins reculé de 710 millions d‘euros.

Les grands opérateurs autoroutiers français affichent tous une dette importante héritée du coût d‘acquisition des concessions lors de la privatisation des autoroutes hexagonales en 2005 et alimentée depuis par les investissements consacrés au développement du réseau.

En ce qui concerne le projet SEA (TGV Sud Europe Atlantique), le directeur financier Christian Labeyrie a précisé qu‘il représentait la mise en place d‘une dette d‘un peu plus de trois milliards d‘euros. Les négociations sur ce financement sont en cours et le bouclage financier du projet est attendu d‘ici la fin de l‘année.

“Notre actif le plus précieux est très certainement, au sommet de la pile, notre notation financière parce que, comme nous sommes très endettés du fait du phénomène de concessions autoroutières, il est absolument indispensable de rester capable d‘aller sur le marché dans de bonnes conditions”, a assuré Xavier Huillard au cours d‘une conférence de presse. “Et donc de veiller comme la vestale sur le feu sacré à la qualité de notre notation financière.”

Le groupe n‘entend donc rien faire qui soit susceptible de mettre en danger la note BBB+ attribuée par Standard & Poor’s à sa dette long terme, soit trois crans au-dessus de la catégorie spéculative.

Xavier Huillard a ainsi précisé qu‘il n‘envisageait plus d‘ici la fin de l‘année d‘opérations de croissance externe significatives pour donner le temps au groupe d‘intégrer ses dernières acquisitions.

L‘action Vinci a clôturé en hausse de 4,75% à 36,27 euros, limitant ainsi à 8% son recul depuis le début de l‘année.

Matthias Blamont, Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below