31 août 2010 / 12:00 / il y a 7 ans

France-La SNCF bénéficiaire au S1, poursuit les restructurations

* Bénéfice net de 12 mlns d‘euros au 1er semestre

* Marge opérationnelle à E995 mlns au S1

* Incertitudes “majeures” sur la reprise au S2

PARIS, 31 août (Reuters) - La SNCF [SNCF.UL] a annoncé mardi avoir dégagé un bénéfice net au premier semestre mais a estimé que son niveau de rentabilité était encore insuffisant et déclaré que ses mesures de restructuration se poursuivraient.

L‘entreprise publique a fait état d‘une marge opérationnelle de 995 millions d‘euros au titre des six premiers mois de 2010, en hausse de 76% (+52,4% à périmètre et change constants).

Le résultat net récurrent s‘inscrit à 12 millions d‘euros, à comparer à une perte de 354 millions enregistrée un an plus tôt, tandis que le chiffre d‘affaires progresse de 25,1% à 14,94 milliards d‘euros.

“Des incertitudes majeures nous conduisent à rester prudents sur une reprise dynamique des volumes au second semestre”, a souligné Guillaume Pepy, président de la SNCF, dans un communiqué.

“Nous anticipons certes une progression dans le règlement des difficultés structurelles liées au fret ferroviaire, aux trains d’équilibre du territoire et à la gestion et à l‘entretien de l‘infrastructure mais nous ne projetons cependant pas encore de retour à un niveau de profitabilité satisfaisant, au regard de nos besoins d‘investissements”, a-t-il ajouté.

Guillaume Pepy avait précisé dimanche sur les ondes de la radio Europe 1 que son groupe devait investir trois à quatre milliards d‘euros chaque année pour entretenir et renouveler le réseau. (Voir [ID:nLDE67S02P])

L‘entretien du réseau de chemin de fers français incombe également à Réseau ferré de France (RFF).

Mardi, la SNCF a indiqué que ses investissements bruts avaient porté sur 1,46 milliard d‘euros au premier semestre.

L‘endettement financier net s’élevait au 30 juin à 8,62 milliards d‘euros, en augmentation de 1,45 milliard par rapport au 31 décembre 2009.

“Le groupe poursuivra les actions entreprises sur la maitrise du cash et sur le long terme, sur la remise à un niveau acceptable de rentabilité de toutes les activités du groupe”, précise la SNCF dans son communiqué.

Matthias Blamont, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below