August 31, 2010 / 5:02 PM / 7 years ago

LEAD 1 Bourbon-S1 en recul mais confiance dans le plan 2011-2015

4 MINUTES DE LECTURE

* Ebitda en recul de 2,5% au S1, net en baisse de 50%

* Vers une reprise de l'offshore au S2

PARIS, 31 août (Reuters) - Bourbon (GPBN.PA) a publié mardi des résultats en baisse au premier semestre 2010 en raison de la croissance de ses coûts d'exploitation mais le groupe s'est dit néanmoins confiant dans sa capacité à atteindre les objectifs de son plan 2011-2015.

Dans le cadre de son plan stratégique 2011-2015, le spécialiste des services maritimes pour l'offshore pétrolier prévoit d'investir deux milliards de dollars dans la construction de 80 navires de ravitaillement et de 64 navires de transport de personnels pour opérer, en 2015, une flotte de 600 navires dédiés aux services logistiques en offshore continental et en offshore profond.

Sur la même période, Bourbon vise également une croissance moyenne annuelle du chiffre d'affaires de sa division Offshore de 17%, un taux de disponibilité de sa flotte de plus de 95% et, en 2015, un ratio de résultat brut d'exploitation (Ebitda) sur chiffre d'affaires de 45% dans l'offshore.

Evoquant ses perspectives, le groupe rappelle que "l'activité du marché offshore devrait connaître au cours du second semestre 2010 une reprise des investissements des pétroliers, dans l'exploration ainsi que dans la production et la maintenance" et que cette reprise "est déjà sensible en Afrique de l'Ouest et en Asie".

Bourbon souligne en outre qu'il a d'ores et déjà commandé 39 navires Offshore pour une valeur de 580 millions de dollars et que son programme de cession d'actifs pour 500 millions d'euros, lancé avec la cession de 16 de ses vraquiers, devrait se poursuivre avec la vente des titres qu'il détient encore dans la société Sucrerie de Bourbon Tay Ninh.

Sa flotte offshore s'établissait à 357 navires à fin 2009.

Le groupe a enregistré au premier semestre un résultat net part du groupe de 41 millions d'euros (-50,1%), un résultat opérationnel de 39,4 millions (-65,3%), un Ebitda de 168,5 millions (-2,5%) et un chiffre d'affaires - déjà publié - de 490,4 millions (+4,7%).

"Dans (un) marché défavorable, la baisse de l'excédent brut d'exploitation s'explique, notamment, par la faible progression du chiffre d'affaires et la croissance des coûts d'exploitation liée au nombre important de navires entrés en flotte", a souligné son PDG, Jacques de Chateauvieux, cité dans le communiqué.

Bourbon a entériné fin juillet un accord de cession de 16 vraquiers avec le groupe américain Genco Shipping & Trading. Après les cessions, la division Vrac de Bourbon détiendra en propre un cimentier et continuera d'opérer en moyenne 10 à 12 vraquiers.

Jacques de Chateauvieux avait déclaré à Reuters début juin que les six premiers mois de 2010 constitueraient un "semestre horribilis" mais que le second semestre serait meilleur, notamment en termes de remontée des taux d'utilisation et de tarifs. (voir [ID:nLDE6570QQ])

* Pour consulter le communiqué : here

Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below