30 août 2010 / 15:41 / dans 7 ans

Mersen - S1 en hausse, prudence sur le contexte macroéconomique

* Marge opérationnelle courante de 9,9% au S1

* Plus de détails sur les prévisions en septembre

* “Pas de pression supplémentaire” sur les prix

PARIS, 30 août (Reuters) - Mersen (CBLP.PA), ex-Carbone Lorraine, a publié lundi des résultats en hausse au premier semestre grâce à la croissace de l‘ensemble de ses marchés mais s‘est dit “attentif” aux incertitudes macroéconomiques qui pourraient affecter son activité.

Le spécialiste des solutions en graphite et des composants électriques, qui mise sur le potentiel de croissance des équipements pour l’énergie solaire et éolienne, a réaffirmé dans un communiqué qu‘il visait pour 2010 un retour à une croissance organique et une hausse de sa marge opérationnelle courante, ressortie autour de 9% en 2009.

“Malgré (des) signes encourageants, Mersen est attentif aux incertitudes macroéconomiques qui pourraient avoir un effet défavorable sur la reprise”, a fait savoir le groupe.

“Nous confirmons nos objectifs avec encore plus de confiance (que fin juillet)”, a déclaré lors d‘une conférence téléphonique Thomas Baumgartner, le directeur financier, précisant que la société fournirait des précisions sur ses perspectives à l‘occasion d‘une journée de présentation de sa stratégie programmée le 15 septembre.

“La baisse des prix s‘est stabilisée, on ne voit pas de pression supplémentaire (...), cette baisse de prix est conjoncturelle, elle se terminera avec la croissance des volumes et il est aujourd‘hui trop tôt pour dire quand cela arrivera”, a-t-il également déclaré.

Mersen a enregistré au premier semestre un résultat net part du groupe de 17,3 millions d‘euros (+25,4%), un Ebitda (résultat brut d‘exploitation) de 51,9 millions (+16,1%), un résultat opérationnel courant de 34,4 millions (+19,0%) et un chiffre d‘affaires - déjà publié - de 348 millions (+14,8%).

Sa marge opérationnelle courante s‘est ainsi établie à 9,9% contre 9,5% au premier semestre 2009.

Le groupe, qui veut se renforcer sur les marchés émergents, réalisait à fin juin 24% de son chiffre d‘affaires en Asie, contre 22% fin 2009. Selon ses pronostics, cette part devrait atteindre 30% à moyen terme.

La société, qui s‘est rebaptisée au printemps pour mieux refléter son nouveau positionnement stratégique, s‘est inspiré du nom de Marin Mersenne, physicien français du 17e siècle.

A fin juin, son endettement net s’élevait à 255,8 millions d‘euros, contre 214,9 millions à fin 2009.

Avant la publication des résultats, l‘ex-Carbone Lorraine a clôturé en hausse de 2,96% à 28,19 euros, donnant une capitalisation boursière proche de 550 millions.

Benjamin Mallet et Gilles Guillaume, édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below