Stallergenes - S1 en hausse, reprise des efforts de R&D au S2

jeudi 26 août 2010 18h30
 

PARIS, 26 août (Reuters) - Stallergenes GENP.PA a publié jeudi des résultats semestriels en hausse, grâce notamment à la réduction temporaire de ses investissements en recherche et développement, mais tout en précisant que ses efforts en la matière reprendraient au second semestre.

Le laboratoire pharmaceutique spécialisé dans le traitement des allergies a en outre confirmé dans un communiqué qu'il tablait pour 2010 sur une croissance supérieure à 10% de son activité et sur une "progression significative" de sa marge opérationnelle, qui était de 16,7% en 2009.

"L'investissement en R&D reprendra au second semestre sans que le total 2010 excède le niveau de 2009 en valeur absolue (...) La reprise des investissements au second semestre devrait peu affecter la génération de cash flow disponible, qui sera sur l'ensemble de l'année 2010 supérieure à celle de l'année 2009" a également indiqué Stallergenes. Le groupe a enregistré au premier semestre un résultat net part du groupe de 20,2 millions d'euros (+51%), un résultat brut d'exploitation (Ebitda) de 35,6 millions (+48%) et un chiffre d'affaires - déjà publié - de 110,6 millions (+13%).

Stallergenes a notamment bénéficié des ventes en Allemagne de son médicament vedette, l'Oralair, un traitement des allergies au pollen qui sera également lancé à l'automne aux Pays-Bas, en République tchèque, en Slovaquie et en Autriche.

Des tests d'efficacité d'Oralair ont également été réalisés au printemps aux Etats-Unis, où Stallergenes entend déposer début 2011 une demande d'autorisation de mise sur le marché. (voir : [ID:nLDE63I05X]). En ce qui concerne la France, la Commission de Transparence devrait rendre un avis public d'ici la fin de l'année.

Le groupe, dont Wendel (MWDP.PA: Cotation) détient 46% du capital, a précisé que ses frais de R&D enregistraient une baisse significative de 22% sur le premier semestre, passant de 21,8% du chiffre d'affaires en 2009 à 15,0% cette année.

Cette baisse provient d'un décalage temporel entre la fin des études cliniques en cours - particulièrement de l'étude Oralair aux Etats-Unis - et la montée en charge des nouvelles études.

Avant la publication des résultats semestriels, l'action Stallergenes a clôturé en hausse de 4,37% à 56,18 euros, pour une capitalisation boursière proche de 713 millions d'euros.

(Benjamin Mallet, édité par Gilles Guillaume)