Diageo prévoit une hausse des profits 2010-2011, sans convaincre

jeudi 26 août 2010 09h36
 

LONDRES, 26 août (Reuters) - Diageo (DGE.L: Cotation), numéro un mondial des spiritueux, a dit jeudi prévoir une hausse de ses bénéfices en 2010-2011 grâce aux marchés émergents, après avoir fait état de résultats annuels proches des attentes pour l'exercice clos en juin.

Le groupe propriétaire de la vodka Smirnoff, du whisky Johnnie Walker et de la bière Guinness a dégagé un bénéfice hors exceptionnels de 72 pence par action pour l'exercice 2009-2010, alors que le consensus Thomson Reuters Starmine SmartEstimates anticipait 72,5 pence.

Le dividende final a augmenté de 6% à 23,5 pence.

Le bénéfice d'exploitation a augmenté de 2% pour atteindre 2,75 milliards de livres (3,4 milliards d'euros) alors que le groupe tablait sur une croissance comprise entre 1% et 5%. Cette progression annuelle survient tandis que sur la période juillet-décembre, Diageo avait vu ses bénéfices reculer de 3%.

Après une baisse de 6% lors de son premier trimestre fiscal, Diageo a vu son chiffre d'affaires récurrent enregistrer une croissance annuelle de 2%, notamment soutenue par une progression de 12% relevée au troisième trimestre.

Le groupe britannique a réalisé une croissance solide en Amérique latine, en Afrique, et en Asie, qui sont des marchés sur lesquels il réalise un tiers de ses résultats, tandis que la demande a été faible en Europe et en Amérique du nord.

Son directeur général, Paul Walsh, a souligné que le groupe avait réalisé une performance solide lors des six premiers mois de 2010 et il s'attend désormais à une croissance supérieure à la progression de 2% enregistrée par son bénéfice d'exploitation sous-jacent lors de l'exercice clos en juin.

"(Cette performance) nous permet d'être certain que, sur l'exercice fiscal 2010-2011, nous pourrons améliorer la croissance organique de notre résultat d'exploitation enregistrée cette année", a-t-il ajouté.

A titre de comparaison, son concurrent français Pernod Ricard (PERP.PA: Cotation), qui publiera le 2 septembre ses résultats définitifs pour l'exercice 2009-2010, a relevé fin juillet sa prévision annuelle de résultat opérationnel courant à la faveur de l'amélioration du contexte économique et de ses positions dans les pays émergents. (voir [ID:nLDE66L1W4])

A la Bourse de Londres, l'action Diageo perdait 1,5% à 1.050 pence après une demi-heure de cotation. L'indice sectoriel européen était quasiment stable. A Paris, Pernod Ricard cédait 1,2%.

(David Jones, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)