26 août 2010 / 06:03 / il y a 7 ans

LEAD 2 Bureau Veritas renoue avec la croissance, la Bourse salue

* L'endettement permet de continuer les acquisitions

* Progression de la marge opérationnelle ajustée en 2010 hors acquisitions

* L'action progresse fortement

(Actualisé avec cours de Bourse, commentaires d'un trader)

par Julien Ponthus

PARIS, 26 août (Reuters) - Bureau Veritas (BVI.PA) a renoué avec la croissance organique au deuxième trimestre et a déclaré jeudi que son niveau d'endettement lui permettrait de poursuivre sa politique d'acquisition, des annonces saluées par la Bourse.

Après avoir essuyé un recul de l'ordre de 2,6% au premier trimestre, le numéro deux mondial de la certification a vu son chiffre d'affaires à périmètre constant se relever de 2,5% entre avril et juin.

"Après avoir atteint le point bas en fin d'année 2009, toutes les divisions enregistrent une croissance organique positive, à l'exception de marine et construction", a expliqué le groupe dans un communiqué.

Ces résultats ont été salués par les investisseurs et le titre s'adjugeait 6,44% à 48,31 euros un peu plus d'une demi-heure après l'ouverture de la Bourse.

"Nous ne nous attendions pas à un chiffre d'une telle ampleur", a commenté un trader basé à Paris, alors que le courtier Cheuvreux saluait le fait que le point bas de l'activité avait été atteint au premier trimestre.

Sur l'ensemble du premier semestre, l'activité s'élève à 1,349 milliard d'euros, une progression de 1,5% par rapport aux données publiées pour la même période en 2009.

Cette tendance positive devrait se poursuivre et le groupe prévoit une croissance de son chiffre d'affaires au second semestre de l'ordre de 10%.

Cette progression bénéficiera néanmoins de l'intégration d'Inspectorate, une entreprise britannique spécialisée dans les tests de matières premières et acquise en juin.

LES ACQUISITIONS CONTINUERONT

Au niveau de sa rentabilité, Bureau Veritas anticipe une légère progression de sa marge opérationnelle ajustée en excluant les acquisitions réalisées en cours d'année.

Bureau Veritas a par ailleurs indiqué que ses performances financières solides lui permettraient de continuer de jouer un rôle de consolidateur dans son secteur.

"L'endettement net du groupe au 31 décembre 2010 devrait représenter moins de deux fois l'Ebitda, laissant une marge de manoeuvre suffisante pour poursuivre sa politique active de petites et moyennes acquisitions", a-t-il indiqué.

Les tests de matières premières, le secteur nucléaire, l'énergie offshore ou encore l'efficacité énergétique des bâtiments sont les secteurs dans lesquels le groupe compte investir.

"Je pense que d'ici la fin de l'année on devrait conclure certainement trois ou quatre petites acquisitions", a déclaré lors d'une conférence téléphonique le PDG Frank Piedelièvre.

Ce dernier a ainsi annoncé que son groupe devrait sans doute réalisé une petite acquisition en Chine la semaine prochaine.

Julien Ponthus, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below