26 août 2010 / 05:54 / il y a 7 ans

LEAD 2 Accor vise un Rex 2010 en hausse, offensif sur la dette

* Le groupe vise un Rex annuel entre E370 et E390 mlns

* La dette nette devrait reculer de 600-650 mlns

* Rex de E154 mlns au S1, visibilité faible pour la fin de l‘année

* Décision imminente sur une IPO de Lucien Barrière

* L‘action en nette hausse

(Actualisé avec déclarations du PDG §7-11, précisions, cours)

PARIS, 26 août (Reuters) - Accor (ACCP.PA) a déclaré jeudi viser une augmentation de son résultat d‘exploitation 2010 et a dévoilé un nouvel objectif de désendettement.

Ces annonces ont été saluées par le marché. Dans les premiers échanges, l‘action du quatrième groupe hôtelier mondial progressait de 5,32% à 24,75 euros à la Bourse de Paris.

Accor, concurrent des géants InterContinental (IHG.L), Marriott MAR.N, Hilton et Starwood HOT.N, veut dégager un résultat opérationnel compris entre 370 et 390 millions d‘euros cette année, en nette hausse par rapport aux 236 millions enregistrés en 2009.

Accor, qui a fait état de résultats semestriels en hausse, envisage également de réduire sa dette nette retraitée de 600 à 650 millions d‘euros en 2010. Jusqu‘ici, la société tablait sur une baisse de son endettement de 450 millions sur l‘exercice.

Le groupe avait communiqué en mai un programme de cessions d‘actifs hôteliers pour un montant de deux milliards d‘euros sur la période 2010-2013.

Dans le cadre de ce projet, le groupe a notifié lundi la vente de 48 hôtels en Europe pour 367 millions d‘euros à l‘assureur Predica (CAGR.PA) et Foncière des Murs FERP.PA. Cette décision fait suite à l‘annonce, début juillet, de la cession à Newrest de 60% de ses activités restauration à bord des trains de la Compagnie des Wagons-Lits (CWL). (voir [ID:nLDE67M1NE] et [ID:nLDE66607C])

Accor se prépare également à se séparer de sa participation de 49% dans le groupe de casinos Lucien Barrière.

Le PDG Gilles Pélisson a souligné au cours d‘une conférence téléphonique qu‘une introduction en Bourse de cette participation était toujours à l’étude.

“Les analystes sont en train de travailler sur des objectifs de prix. Nous allons avoir à décider dans les jours, semaines qui viennent, selon l’état des marchés, sur ce que nous recommandent nos banques conseil, en fonction du prix qui nous sera proposé”, a-t-il dit.

PRUDENCE

Interrogé sur la conjoncture estivale et les perspectives, Gilles Pélisson a souligné que l‘activité commerciale avait été satisfaisante ces derniers mois - les taux d‘occupation en haut et milieu de gamme en Europe ont progressé de quatre points à 60,6% au premier semestre - même si la visibilité restait faible.

“Les mois de juillet et d‘août ne se présentent plutôt pas mal. Les marchés anglais et allemand ont beaucoup tiré l‘Europe, suivi par la France et le Benelux, et le mois de septembre s‘annonce assez bon sur ces marchés”, a-t-il expliqué.

“Pour autant, il y a beaucoup moins de visibilité sur la fin de l‘année. Les durées de réservations se sont réduites, le contexte économique incite les entreprises à une grande vigilance.”

Intercontinental, numéro un mondial du secteur, a communiqué début août des résultats semestriels supérieurs aux attentes, grâce à une demande forte en Asie, notamment en Chine. [ID:nLDE6790V4]

Sur les six premiers mois de 2010, le résultat brut d‘exploitation d‘Accor progresse de 17,4% (+13% à données comparables) à 833 millions d‘euros, faisant ressortir la marge brute à 29,2%.

Le résultat d‘exploitation marque une hausse de 120% (+109,3% en données comparables) à 154 millions d‘euros tandis que le chiffre d‘affaires, conformément à ce qu‘avait annoncé l‘entreprise le 21 juillet, monte de 4,7% à données comparables à 2,84 milliards.

Les marges brutes d‘exploitation de l‘hôtellerie haut et milieu de gamme et de l‘hôtellerie économique hors Etats-Unis ont augmenté, de 2,3 points en moyenne à données comparables. Celles de l‘hôtellerie économique aux Etats-Unis se sont toutefois détériorées, de 3,5 points.

Voir aussi:

* Le communiqué de résultats: here

* Accor - CA hôtels +5,1% au S1, hausse des taux d‘occupation [ID:nLDE66J1SA]

Matthias Blamont, Dominique Vidalon, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below