Vestas - Perte inattendue, prévisions réduites, le titre chute

mercredi 18 août 2010 17h08
 

COPENHAGUE, 18 août (Reuters) - Le groupe danois Vestas (VWS.CO: Cotation), premier fabricant mondial de turbines pour éoliennes, perdait près d'un quart de sa valeur en Bourse mercredi après la publication d'une perte inattendue et la révision à la baisse de ses prévisions de résultats pour 2010.

La société a justifié cette révision par des reports de commandes, expliquant que des livraisons aux Etats-Unis, en Espagne et en Allemagne devraient être honorées trop tard cette année pour être comptabilisées dans le chiffre d'affaires 2010.

La crise du crédit a fortement mis à mal les projets d'infrastructures dans le secteur de l'énergie en 2009 et s'est répercutée sur le secteur de l'énergie éolienne.

Au deuxième trimestre, Vestas a enregistré une perte d'exploitation de 148 millions d'euros, à comparer à un bénéfice de 78 millions l'an dernier sur la même période. Les analystes interrogés par Reuters anticipaient un bénéfice de 8,1 millions.

En outre, le groupe prévoit désormais une marge d'exploitation comprise entre 5% et 6% et un chiffre d'affaires de six milliards d'euros, alors qu'il anticipait auparavant 10% à 11% de marge sur un CA de sept milliards.

Le titre Vestas chutait de plus de 23% à 242 couronnes danoises vers 15h00 GMT, sous-performant nettement l'indice FTSE du secteur des énergies renouvelables, en baisse de 2,2%.

"Ces résultats montrent bien que les prix des turbines et les conditions d'acompte sur les paiements sont sous pression", commente la banque Nordea dans une note à ses clients. "Les prévisions pour 2010 ont été abaissées en-dessous du consensus. Même d'importantes commandes ne pourraient compenser ce mauvais résultat."

(Anna Ringstrom, Teis Jensen, Catherine Monin pour le service français, édité par Marc Angrand)