Delhaize abaisse ses prévisions, relève son objectif d'économies

vendredi 13 août 2010 09h11
 

BRUXELLES, 13 août (Reuters) - Le groupe belge de grande distribution Delhaize DELB.BR a abaissé vendredi ses prévisions de résultats pour cette année et relevé son objectif d'économies pour 2012, face à une situation plus difficile que prévu aux Etats-Unis, son principal marché.

Le groupe explique l'abaissement de ses prévisions par le maintien des promotions consenties à ses clients, une anticipation plus faible que prévu de l'inflation américaine pour le reste de l'année, et un environnement aux Etats-Unis à la fois plus volatil et plus concurrentiel.

Cette révision des prévisions intervient alors que le groupe a enregistré au deuxième trimestre un résultat d'exploitation en recul de 7%, à 227 millions d'euros, contre 259 millions attendus.

Il a expliqué désormais prévoir un résultat d'exploitation dont l'évolution devrait être comprise entre -2% et +2% pour l'ensemble de l'exercice 2010, alors qu'il anticipait auparavant une hausse de 2 à 5%.

En plus des 300 millions d'euros d'économies annuelles prévues d'ici 2012, Delhaize a également identifié 200 millions d'euros de coûts supplémentaires pouvant être économisés.

Le chiffre d'affaires à périmètre comparable du groupe aux Etats-Unis est ressorti en baisse de 3,6%, contre un repli de 0,8% attendu, alors qu'environ 70% de l'activité du distributeur est réalisée outre-Atlantique.

En Belgique, son chiffre d'affaires à périmètre comparable a en revanche crû de 5%, contre une prévision de 3,8%.

Ses concurrents Wal-Mart (WMT.N: Cotation) et Ahold AHLN.AS publieront respectivement leurs résultats trimestriels les 17 et 26 août.

A l'ouverture, le titre Delhaize chutait de près de 6%, à 54,80 euros, tandis qu'au même instant l'indice Stoxx du secteur européen de la distribution restait pratiquement inchangé (-0,02)%.

(Antonia van de Velde, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Marc Angrand)