Salzgitter rate le consensus au T2 et voit l'avenir incertain

jeudi 12 août 2010 12h26
 

FRANCFORT, 12 août (Reuters) - Salzgitter (SZGG.DE: Cotation), deuxième sidérurgiste allemand, a affiché jeudi un bénéfice avant impôt inférieur aux attentes au deuxième trimestre, et s'est inquiété de l'incertitude générée par la volatilité des prix des matières premières et les plans d'austérité.

A la mi-journée, le titre perdait 3,2% à 50,79 euros à la Bourse de Francfort, pénalisé comme d'autres valeurs cycliques européennes par les commentaires des banques centrales qui donnent ces derniers jours la mesure du ralentissement de l'économie au second semestre.

Salzgitter a confirmé ses prévisions autour de l'équilibre pour 2010.

Le groupe a précisé que "le niveau des prix de ventes de manière générale insatisfaisant" et la sous-utilisation des capacités dans la production d'acier avaient provoqué une nouvelle perte pour sa division acier.

Cette perte avant impôt s'établit à 76,2 millions d'euros au premier semestre, contre 190,2 millions d'euros à la même période de l'année précédente. Le premier trimestre s'était soldé par une perte avant impôt de 31 millions d'euros.

Sur le deuxième trimestre, le sidérrurgiste affiche un bénéfice avant impôt de 12 millions d'euros, contre une perte de 97 millions l'année précédente et alors que le consensus Reuters tablait sur un bénéfice de 19,9 millions.

Salzgitter a également dit anticiper des ventes "relativement stables" pour son activité acier dans les mois à venir, tout en estimant que les résultats du second semestre ne devraient pas totalement compenser les pertes subies au premier.

"Les variations très changeantes des prix des matières premières empêchent d'émettre des prévisions certaines", a-t-il souligné.

Après un pic en avril, les cours des minerais de fer ont reflué jusqu'en juillet mais sont repartis à la hausse récemment. Pour un graphique comparant Salzgitter et ses concurrents:   Suite...