6 août 2010 / 09:40 / il y a 7 ans

LEAD 1 Bourse- Natixis monte après son T2 meilleur que prévu

* Les analystes saluent notamment les résultats de la BFI

* Un éventuelle partenariat avec Pioneer doperait le titre

* L'action est la plus forte hausse du SRD

(Actualisé avec commentaire sur un partenariat avec Pioneer et relèvement d'objectif de Socgen)

PARIS, 6 août (Reuters) - Natixis (CNAT.PA) affiche la plus forte hausse du SRD vendredi en Bourse de Paris, au lendemain de résultats du deuxième trimestre supérieurs aux attentes, notamment dans la banque de financement et d'investissement (BFI). (voir [ID:nLDE6741JN])

A 11h27, le titre prend 3,43% à 4,470 euros, dans un gros volume de 6,89 millions d'actions, alors que le SBF 120 prend 0,13% et que l'indice sectoriel des banques en Europe perd 0,6%.

L'action affiche un gain de 25% depuis le début de l'année.

Plusieurs analystes ont relevé leurs prévisions et objectifs de cours, tout en publiant des commentaires extrêmement positifs sur la banque après les bonnes surprises des résultats. Soulignant que Natixis "poursuit son redressement", Oddo Securities a relevé son objectif de cours de 4,60 à 5,40 euros et revu en hausse ses prévisions de bénéfice par action, de 44% pour 2010, 15% pour 2011 et 7% pour 2012.

"Natixis continue à démontrer qu'il y a de la place en France pour une quatrième banque de financement en plus des trois grandes, avec des parts de marché en hausse et des marges en amélioration, associés à une bonne maîtrise des coûts et un faible niveau de provisions", estime Credit Suisse, qui a relevé son objectif de cours de 5,10 à 5,30 euros.

Société générale a relevé le sien de 4,50 à 4,80 euros.

De plus, la possibilité évoquée par la filiale de BPCE (Banque populaire - Caisse d'épargne) de conclure un partenariat avec Pioneer, filiale de gestion d'actifs d'Unicredit (CRDI.MI), aurait un impact positif sur le titre, estiment les analystes.

"Un éventuel rapprochement avec Pioneer, mentionné par la direction, créérait de la valeur et dégagerait des synergies de coûts", commente Keefe, Bruyette & Woods dans une note.

Juliette Rouillon, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below