5 août 2010 / 11:10 / il y a 7 ans

LEAD 1 Le titre Beiersdorf en baisse sur des ventes décevantes

* Le titre recule de plus de 3,5%

* Ventes en baisse, hausse des coûts publicitaires

* Prévisions confirmées

FRANCFORT, 5 août (Reuters) - Le titre Beiersdorf (BEIG.DE) cédait plus de 3,5% jeudi après publication de ses résultats, les investisseurs jugeant les perspectives du groupe pour 2010 décevantes et sanctionnant un ralentissement de la croissance des ventes de produits pour la peau.

Le chiffre d‘affaires sur cette gamme de produits a en effet souffert d‘une faible demande en Europe au deuxième trimestre.

Une baisse des ventes sur le marché allemand est certes décevant, estime Arne Rautenberg, analyste chez DZ Bank, ajoutant toutefois que ce recul est à mettre plutôt sur le compte de dépenses publicitaires plus importantes l‘année dernière que sur une baisse de la demande.

Le fabricant des crèmes Nivea a confirmé jeudi ses prévisions, la reprise de la consommation sur le continent américain ayant permis au groupe allemand d‘afficher des résultats supérieurs aux attentes au deuxième trimestre.

Vers 11h10 GMT, l‘action Beiersdorf chutait de 3,84% à 44,07 euros alors que l‘indice regroupant les valeurs européennes des biens de consommation courante .SXQP affichait une hausse de 0,19%.

La croissance des ventes en Argentine et au Chili a été particulièrement forte, a précisé l‘entreprise. Les marchés des cosmétiques en Europe de l‘Est, en Asie et en Amérique latine devraient afficher les plus fortes croissances en 2010 selon les prévisions du groupe.

Beiersdorf a confirmé ses prévisions pour 2010, avec une marge d‘exploitation vue à plus de 11%, contre 10,2% en 2009. Les analystes interrogés par Reuters anticipent 11,4%.

Le groupe prévoit également que la croissance de son chiffre d‘affaires, hors acquisitions, sera supérieure à la moyenne du marché cette année.

Il a relevé sa prévision pour sa division d‘adhésifs, Tesa, qui génère environ 14% des recettes du groupe, et dont le bénéfice d‘exploitation au premier semestre a été soutenu par la reprise des industries automobiles et électroniques.

Son concurrent allemand Henkel (HNKG_p.DE) a annoncé mercredi le relèvement de ses prévisions pour 2010 après avoir bénéficié d‘une forte demande pour ses produits adhésifs au deuxième trimestre. [ID:nLDE67305D]

Maria Sheahan, Catherine Monin pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below