ENCADRE Groupama - La sinistralité automobile reste élevée

jeudi 5 août 2010 11h47
 

PARIS, 5 août (Reuters) - Le nombre toujours important de sinistres sur les routes françaises a pesé sur les résultats de Groupama au premier semestre, a souligné jeudi le directeur financier de l'assureur mutualiste.

"Il y a une baisse du nombre de morts sur les routes mais la sinistralité reste à un niveau élevé", a déclaré Christian Collin lors d'un entretien accordé à Reuters.

Si la facture différera sensiblement d'un assuré et d'un assureur à l'autre, les primes d'assurance automobile devraient augmenter de 3% à 5% en 2011, écrit le quotidien Les Echos.

Le journal explique que le ratio combiné, indicateur phare de la profession (sinistres et coûts rapportés aux primes) a augmenté de sept points l'an dernier pour s'établir à 109%, son plus haut niveau depuis 1998.

Groupama, qui publiait jeudi ses résultats semestriels, a souligné que son ratio combiné net en France avait atteint 101,6% au 30 juin, soit une hausse de 1,9 point sur un an.

Il explique cette hausse par la dégradation de la sinistralité automobile sur le marché français, conjuguée à d'autres événements climatiques comme les inondations dans le Sud-Est.

Les résultats de Groupama ont été affectés au premier semestre par les ravages causés par la tempête Xynthia et par des conditions de marchés toujours difficiles. (voir [ID:nLDE6740RL]

(Julien Ponthus et Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)