5 août 2010 / 07:24 / il y a 7 ans

LEAD 1 D. Telekom - Résultats en ligne au T2, baisse du titre

* Activité soutenue en Allemagne

* Prévisions confirmées

* Ebitda à E5 mds (-4,7%), CA à E15,5 mds (-4,4%) au T2

* Le titre recule de 0,8%

FRANCFORT, 5 août (Reuters) - Deutsche Telekom (DTEGn.DE) a fait état jeudi de résultats en ligne avec les attentes pour le trimestre écoulé, tout en confirmant ses objectifs financiers au vu des solides profits affichés en Allemagne, son principal marché.

Le directeur général du groupe, Rene Obermann, a confirmé jeudi les prévisions du groupe basées sur les résultats des six premiers mois de l'année et a affirmé que l'activité du groupe en Allemagne était à nouveau compétitive.

Vers 7h20 GMT, l'action Deutsche Telekom cédait toutefois 0,71% à 10,42 euros alors que l'indice regroupant les valeurs télécoms européennes .SXKP reculait de 0,36%.

Le groupe s'efforce actuellement de se séparer de ses actifs non rentables, de se développer dans le sud-est de l'Europe et d'investir en Allemagne.

Ces trois dernières années, le groupe a cédé de nombreux actifs et mis sur pied l'année dernière une coentreprise en Grande-Bretagne avec Orange, de France Télécom FTE.PA.

Le bénéfice avant intérêts, impôts, dotations aux amortissements et provisions pour dépréciations de l'opérateur télécoms allemand, hors T-Mobile UK, sa coentreprise avec Orange UK, s'est élevé à cinq milliards d'euros au deuxième trimestre, en recul de 4,7%, tandis que son chiffre d'affaires a baissé de 4,4% à de 15,5 milliards d'euros.

Le consensus des économistes interrogés par Reuters s'élevait à 4,96 milliards d'euros pour l'Ebitda et à 15,35 milliards d'euros pour le chiffre d'affaires.

En Allemagne, le groupe a réalisé un chiffres d'affaires de 6,2 milliards d'euros pour un Ebitda ajusté de 1,41 milliard, tandis qu'aux Etats-Unis l'entreprise a généré des ventes de 4,19 milliards d'euros pour un Ebitda ajusté de 1,12 milliard.

Deutsche Telekom a réaffirmé son objectif d'un Ebitda autour de 20 milliards d'euros cette année, avec un flux de trésorerie disponible d'environ 6,2 milliards d'euros.

"Les chiffres sont en ligne, voire légèrement meilleurs en base ajustée, mais ne devraient pas être suffisamment bons pour éviter des prises de bénéfice après les dernières bonnes performances (du titre)", souligne un trader.

T-Mobile USA, l'un des talons d'Achille du groupe, a fait état d'une baisse de son bénéfice d'exploitation brut ajusté de 4,8% et d'un chiffre d'affaires en hausse de près de 7%.

Selon le groupe, "les signes d'une stabilisation de T-Mobile USA se font de plus en plus visibles" mais le nombre total de clients diminue, conséquence d'un recul de son segment prépayé.

Le groupe s'est néanmoins déclaré optimiste grâce à l'utilisation accrue des smartphones et donc d'une hausse du chiffre d'affaires moyen généré par ses clients aux Etats-Unis.

Nicolas Leske, Vincent Chauvet et Catherine Monin pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below