Lloyds renoue avec le profit grâce à la baisse des dépréciations

mercredi 4 août 2010 08h58
 

LONDRES, 4 août (Reuters) - Lloyds Banking Group (LLOY.L: Cotation), partiellement nationalisée durant la crise financière, a fait état mercredi d'un bénéfice imposable de 1,603 milliard de livres sterling au premier semestre, des dépréciations d'actifs moins volumineuses ayant dopé ses résultats.

Lors de la période correspondante l'année dernière, la banque avait accusé une perte de 3,96 milliards de livres.

Les dépréciations sont ressorties à 6,554 milliards de livres contre 13,4 milliards lors des six premiers mois de 2009.

Les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S anticipaient en moyenne un bénéfice avant impôts de 694 millions de livres.

"Nous nous attendons à faire état d'une performance robuste à moyen terme dans la mesure où l'économie britannique bénéficie d'une reprise graduelle", a expliqué Llodys dans un communiqué.

(Sudip Kar-Gupta, Nicolas Delame pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)