ANALYSE Bourse - Les groupes auto français peinent à convaincre

mardi 3 août 2010 15h39
 

* PSA et Renault sous-performent en Bourse

* Crainte sur les volumes avec la fin de la prime à la casse

* Le haut de gamme allemand vu comme un bonus par les investisseurs

* Le pari généraliste des constucteurs français jugé plus périlleux

par Gilles Guillaume

PARIS, 3 août (Reuters) - Les constructeurs automobiles français peinent à convaincre en Bourse malgré des résultats vigoureux et de nouveaux modèles prometteurs, les investisseurs leur préférant depuis le début de l'année leurs concurrents allemands.

Les titres PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA: Cotation) et Renault (RENA.PA: Cotation) ont perdu respectivement 1,3% et 2,7% depuis le 1er janvier, alors que BMW (BMWG.DE: Cotation) a bondi de 55%, Volkswagen (VOWG_p.DE: Cotation) de 64% et Daimler (DAIGn.DE: Cotation) de 42%.

Dans la foulée de ses résultats trimestriels, BMW s'adjuge 4% mercredi après-midi et entraîne dans son sillage l'ensemble de l'automobile européenne , qui signe la plus forte hausse sectorielle, ce qui ne s'était pas produit la semaine dernière lors des comptes de Renault et PSA, pourtant robustes.   Suite...